Le Houx et le Gui, des plantes magiques et protectrices


Le Houx

Un arbre que l’on retrouve un peu partout en forêt pouvant aller jusqu’à plus de 200 ans. 
Il est vénéré depuis des temps en particulier par les druides. Il faisait partie des 7 arbres sacrés.

Le houx fera ses fruits en hiver avec des feuilles piquantes selon son âge. C’est bien connu pour leur toxicité, les petites boules rouges ne se mangent pas. On s’en sert de décorations principalement. D’ailleurs, ce sera plus souvent du fragon petit houx (le plus petit) et que l’on retrouve en forêt un peu partout.

Photo de Beyza Efe sur Pexels.com


Le Houx a des vertus médicinales en plus de son utilisation en magie.
On utilise ses tiges et ses rhizomes, en usage externe principalement, contre la fièvre ou comme antirhumatismal.
Il est aussi tonifiant et diurétique.

On l’utilise en fleur de back Bach pour canaliser les émotions fortes, se protéger ainsi que pour transformer la colère et la haine en un amour universel.

Il est surtout plus connu pour les célébrations !

Le houx décore nos maisons à Noël.
Certaines traditions l’utilisent pour apporter du courage, de la résistance, de la force et une grande sagesse et d’autres une protection et de la chance, de la transformation vers un amour pur et inconditionnel.

Symbole de la vie éternelle!
On adore décorer nos tables de fêtes avec du houx et sa maison durant les fêtes.

A cette même période, une autre plante devient une star…

Photo de Marta Dzedyshko sur Pexels.com

Le Gui

Le Gui est une plante parasite ou dite aussi extraterrestre qui s’accroche aux pommiers, aux peupliers, aux sapins, aux pins et très rarement aux chênes ou aux châtaigniers. Ses petites boules sont blanches, collantes et toxiques.
Elle pousse très très lentement donc à cueillir en conscience.

C’est aussi un arbuste lunaire qui symbolise la féminité et la prospérité.

Les druides et les Gaulois y déposaient beaucoup d’attention notamment pour les cérémonies et les fins d’année.
Le gui est symbole de chance, de fertilité et d’immortalité.

Aujourd’hui, on l’utilise toujours dans certaines traditions le jour du nouvel an pour apporter bonheur, chance et fertilité pour les familles et les couples.
On connaît tous le fameux bisou sous le gui pour plus de bonheur 😉

Il existe aussi des thérapies par le gui pour les personnes atteintes de cancer et autres maladies. Etant une plante toxique, renseignez-vous auprès de médecins spécialisés. Son usage est déconseillé car les effets d’une mauvaise utilisation sont très dangereux.


Petite astuce de magie :

Vous pouvez faire brûler des feuilles du gui régulièrement avec vos encens pour attirer la paix, le

bonheur, la prospérité et la santé au sein de votre habitat et pour vous même.

Photo de Karen Lau00e5rk Boshoff sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :