Vegan Carrot Cake Energy Balls

Une recette improvisée qui me tentait bien depuis quelques jours. Je suis en train de préparer un ebook avec des recettes crues basées sur une alimentation vibratoire et j’ai eu envie de créer cette recette d’energy balls pour l’article de la semaine.

Je ne vous fais pas plus attendre, la voici…

Pour environ 30 Energy balls
Temps de préparation : 10/20 min.

Ce qu’il vous faut:
– 3 petites carottes bio
– 2 poignées de noix
– 3 c.às. huile de colza
– 1 c.àc. mélange de 4 épices
– 10 dattes
– 6 c.às. flocons d’avoine
Topping : noix de coco

Mixer l’ensemble des ingrédients jusqu’à obtenir une pâte lisse, homogéne.
Personnellement, mon mixeur malgré des pauses, commençait à chauffer.
Il y a donc quelques morceaux mais je trouve que ça donne du croquant.
Je rajouterai même un peu de gingembre frais.
Former vos energy balls et les rouler dans la noix de coco.

& Dégustez !!



Les energy balls vous pouvez les décliner comme vous le souhaitez!
Faites vous plaisir! Créer ! Oser! Libérer votre créativité.

Lumineuse semaine et douce pleine Lune,
Amandine.

3 Clés pour gagner en vitalité – Partie 1

Fatigué(e), déprimé(e) par moment, manque d’énergie ?!
Vous observez un manque de tonus, d’entrain, de joie.
Il est fort possible que vous manquez d’énergie et de vitalité.

Mais ne vous en faites pas, il y a des solutions.

Il est possible d’être en pleine forme à l’aube.
Il est possible d’être plein d’énergie, tout au long de la journée.
Il est possible d’être en meilleure forme et santé.
Il est possible d’être dans la joie, l’harmonie et la paix intérieure.

Il existe de nombreuses clés et voici 3 conseils pour gagner en vitalité.


1. Se mettre aux faits-maison & arrêter les produits insdustriels

C’est bien connu, les produits industriels sont des produits ayant des conséquences assez lourdes parfois même sur notre santé.
Diabéte, obésité, surpoids, fatigue passagère ou chronique, hypertension, dyslipidémie… de nombreuses maladies pouvant aller jusqu’au cancer et autres maladies.

De nos jours, il n’est pas facile de les limiter.

Les publicités ne cessent de promouvoir ces produits. Les marques proposent de nombreux plats préparés et autres produits ultra-transformés,à petit prix, avec des mentions attirantes pour le consommateur.

Bien souvent, si on a un petit budget, on se tourne vers une alimentation plus industrielle.

Ce que l’on ne sait pas assez, c’est qu’il est fortement déconseillé de consommer régulièrement ces produits ultra-transformés ( qui, pour rappel, sont des aliments biocidiques en alimentation vibratoire soit dépourvus d’énergie).

Je vous invite à regarder dans vos placards, à analyser sur la semaine le nombre de fois que vous mangez ces petits plats, ces bocaux, ces biscuits, ces barres chocolatées. Vous risquez d’être surpris(e)!

Le tout est de trouver un équilibre qui vous convient à vous et votre corps.
Plus vous cuisinerez, plus vos repas seront sains et équilibrés, plus vous gagnerez en vitalité!

N’hésitez pas à vous faire accompagner si vous en ressentez le besoin.

2. Se libérer du sucre

Le sucre est addictif. On le retrouve partout… Plats industriels, sauce tomate, bocaux et conserves, vinaigrette, condiments, sauces, sauce soja, charcuteries, soda, etc etc.

Avez-vous déjà essayé de vous libérer du sucre?!
Je vous invite à tester une journée. Pour cela, il va falloir regarder les étiquettes et supprimer tous les produits ayant du sucre dedans.
Attention, il s’agit pas de remplacer par un édulcorant tout aussi néfaste même naturel.
Si vous êtes attiré(e)s par le sucré et souhaitez vous déshabituer du sucre ne serait-ce diminuer sa consommation, il est préférable de limiter et même d’éviter les édulcorants apportant eux, un fort goût sucré.

Il y a de nombreux posts sur mon feed instagram et facebook à ce sujet.
Si vous souhaitez en lire un peu plus, voici 2 articles :
Challenge: « Un mois sans sucre ! »
12 Conseils pour diminuer votre consommation de sucre

3. Arrêter les excitants : café, thé,… ou occasionnellement

Alors, êtes-vous plutôt thé ou café le matin?
Savez-vous combien de café ou de thé buvez-vous par jour?
Et que se passe-t-il lorsque vous n’en consommez pas?

Aujourd’hui, je ne bois plus de café. Il est trés rare que je prenne un café car personnellement le café me donne des nausées, palpitations, énervements, il m’épuise!
Et pourtant, j’en ai bu! J’ai appris à l’apprécier. Je me suis habituée à ce goût et cette habitude du café au réveil ou encore du café fin de repas, à un certain moment.
Mais ça, c’était avant!
Avant que je décide de m’écouter plus attentivement et respecter mon corps.

Si parfois j’ai envie d’un latte au lait de riz-coco ( mon préféré, je l’avoue), je choisis un décaféiné bio. Mais attention, là encore, ce n’est pas trés bon si on en consomme tous les jours.
Le café et le thé, aujourd’hui, sont remplacés par une infusion ou un verre d’eau tout simplement.

Je vous invite à lire l’article sur le café pour en savoir plus : La consommation de café, est-elle dangereuse pour notre santé et la planète?

Le thé reste un excitant. Il y a de trés bons thés… du blanc, du parfumé, du noir, aux fruits, aux fleurs séchées,…
Je suis une fan de thés et je trouve chaque thé particulier, sublime et délicieux.
Le thé vert est un bon antioxydant. Mais en surdose, et au moment du repas, le fer est moins bien absorbé et cela risque de diminuer votre taux de fer.

L’idéal, pour les consommateurs quotidien de thé et de café, serait pas plus de 2 par jour et en fin de repas (même si l’infusion en fin de repas reste la meilleure option)
.
Si vous consommez un thé ou un café entre les repas, c’est simplement du grignottage. Votre digestion est réactivée. Ce qui, si vous n’avez pas encore fini la précédente, vous fatiguerez. Le café également pour de nombreuses personnes est mal vécu. Si vous ressentez une grande faim, de l’énervement et autres symptômes peu de temps aprés son ingestion, c’est probablement que vous ne le supportez pas et qu’il est préférable de diminuer sa consommation.

Revenons sur ces boissons toniques, énergétiques, conviviales.
Le thé, le café sont des boissons appréciées et qui font partie de nos coutumes et habitudes.
Mais, je vous invite à vous poser quelques questions après de profondes respirations :

Pourquoi bois-je cette boisson?
Que m’apporte-elle à ce moment là?
Comment je me sens?
En ai-je vraiment envie ?
Est-ce que mon corps l’approuve?
Et si, je prennais un verre d’eau?


Des questions simples qui vous permettent de faire de meilleurs choix alignés avec vos valeurs et besoins du moment.

Et si cela vous appele, alors appréciez cette boisson que vous souhaitez en pleine conscience!


 » La meilleure façon de capturer des moments est de faire attention.
C’est ainsi que nous cultivons la pleine conscience.  »
Jon Kabat-Zinn




With Love & Gratitude,
Lumineuse semaine,
Amandine.

Comment choisir son bol chantant tibétain?


Si tu es à la recherche d’un bol tibétain pour ta propre pratique ou en tant que thérapeute, cet article va te guider vers tes choix.
J’aimerais tout d’abord te dire que ce n’est pas toi qui choisit le bol. C’est le bol qui te choisit. En effet, choisir un bol tibétain n’est pas si simple. Si tu souhaites acquérir un bol, je ne pourrais que te conseiller de le voir de tes propres yeux, de le toucher, de le ressentir et l’écouter. Un bol se ressent, s’écoute. Il est important de se fier en son intuition.
Si tu ne peux pas, il existe des sites où on peut les écouter et se laisser séduire par les sons d’un bol.
Cela dit, l’avoir entre ses mains changent beaucoup.

Certains de mes bols proviennent de petites boutiques. On peut aussi trouver des bols chez de plus grandes enseignes, mais aussi chez des formateurs en sonothérapie. Renseigne-toi bien avant d’acheter un bol. Teste-les!

Les bols tibétains martelés à la main sont faits au Népal ou en Inde.
Ils existent aussi les bols Peter Hess. Leur origine est Allemande et sont fabriqués au Nepal et en Inde.
Un bol demande beaucoup d’heures de travail et de mains.Le travail se fait en concert. Comme le veut la tradition, l’alliage est à partir d’un bronze de grande qualité enrichi de plusieurs métaux, également.
La fabrication Peter Hess garantit aux bols chantants une qualité de son et de vibration optimale.
J’ai pu les tester et c’est vrai que le son est « pur ».
Le bol est différent et tout aussi jolie et puissant.

A toi de choisir celui qui te parle le plus !

Ce qui différencie les bols chantants tibétains :

– la durée du son, de la note ; on parle aussi de bol sustain (longueur du chant).
leur confection ( martelé à la main, gravé, sans acide (patine), avec écriture ou motifs du bouddhisme tibétain, cire noire, etc)
leur épaisseur ; les bols tibétains épais sont bien plus utilisés en thérapie sonore. Ils sont eux beaucoup plus vibratoires. Les plus fins libérent plus de richesse harmonique.
la taille du bol ; selon la taille, nous pouvons travailler sur les certaines zones et chakras. Il existe de très grand bol où la personne se positionne à l’intérieur debout pour profiter de la puissance des vibrations et sons beaucoup plus graves dans le corps tout entier.
la note ; chaque bol posséde une note fondamentale et une richesse harmonique.
la période de confection ; certains bols sont martelés les nuits de pleine lune les rendant plus puissants. Egalement, il est préférable de les choisir martelés en hiver.
le lieu de confection. Attention aux fraudes! C’est très commun et de plus en plus de bols ne sont pas artisanaux. Au Patan, au Népal, il existe une fonderie artisanale avec une charte exigeante. Les marteleurs proviennent parfois d’Inde. J’ai aussi entendu dire l’inverse. Il est donc important de se renseigner auprés du marchand mais aussi auprès d’artisans.
Il y a bien d’autres villes où vous pouvez trouver les artisans et aller très certainement à leur rencontre.
la rareté ; il existe des bols extrèmement rares, hors du commun comme des pièces de collection.

Comment nettoyer un bol tibétain?

C’est une question qui est posée fréquemment.
Les bols chantants tibétains se nettoient seulement avec de l’eau, distillée de préfèrence. Pas de produits, ni désinfectants.
Régulièrement, passer un chiffon doux pour enlever la poussiére.

Les bols sont fragiles. Il faut en prendre soin. C’est un objet précieux, fait à la main. Les chocs peuvent jouer sur leur qualité.

On peut les purifier notamment avant et après une séance au palo santo, à la sauge ou encore au clair de Lune. Le soleil n’est pas conseillé. Il m’arrive parfois les jours de pleine lune de les laisser au soleil, personnellement en faisant attention du temps d’exposition, avec précaution. Mais cela peut altérer sa couleur et ses propriètés.


D’autres questions sur les bols chantants? N’hésites pas à me laisser un petit commentaire ou m’envoyer un email.

Lumineuse semaine à toi,
Amandine.

Les bols tibétains, 7 métaux, 7 planètes.

Savez-vous qu’un bol tibétain est fait de 7 métaux? Mais à quoi correspondent-ils?
Comment est fait un bol chantant tibétain? Quelle est son histoire?

La première fois que j’ai eu un bol tibétain dans mes mains, j’étais émerveillée. Et, je le suis toujours. Il y a vraiment quelque chose de puissant, de rare et d’unique avec chacun des bols. Je n’aurais jamais pensé devenir sonothérapeute et d’ailleurs, je ne savais même pas que cela existait il y a quelques années. Une magnifique découverte qui nous invite à nous découvrir soi-même encore et encore…


L’histoire des bols chantants tibétains

Difficile de déterminer une date mais on peut déjà dire qu’ils ont plus de 5000 ans.
Les bols étaient, dans un tout premier temps, destinés pour les repas. En Mongolie, ils les utilisaient pour se nourrir comme assiette.
Lorsque les chamanes se sont mis à utiliser les bols, attirés par leur puissance vibratoire et leurs sons, les bols chantants se sont développés. Ils ont confectionné un alliage unique, affiné au fur et à mesure du temps. Aujourd’hui, rare sont les marteleurs de bols chantants. Un savoir faire hors pair, traditionnel qui rend chaques bols uniques et précieux. Certains bols peuvent être gravés, d’autres patinés. La taille et l’épaisseur varient selon le bol et son utilisation.

Les bols tibétains, sont faits de 7 métaux correspondant aux 7 planétes.

Dans cet ordre précis, vous retrouverez du cuivre, de l’etain, du fer, du plomb, du mercure, de l’argent et enfin de l’or.
Sept métaux sacrés où l’alliage est respecté de traditions en traditions.

Le Cuivre / Vénus,
Chakra du Coeur

Il s’agit du plus ancien métal utilisé par l’homme. Le cuivre est nécessaire au développement de la vie. Il se peut que l’on fasse appel au cuivre pour renforcer le SI, en état grippal, en cas d’épuisement,…
Couleur rouge, orange, marron
Il correspond au vendredi.

L’étain / Jupiter,
Chakra du 3ème Oeil

Il protége le cuivre de l’oxydation. Il est très utilisé dans la confection d’ustensiles de cuisine. L’étain est utilisé en homéopathie pour traiter les affections pulmonaires.
Couleur grise
Jeudi

Le fer / Mars,
Chakra Racine

Un des plus anciens métaux également.
Le Fer améliore l’oxygénation des cellules, des muscles et des tissus. Un manque de fer entraîne de grandes fatigues, une anémie,… Il entre dans la composition des neurotransmetteurs tels que la dopamine, la noradrénaline, etc. Un déficit peut entraîner des troubles nerveux, maladies de Parkinson,…
Il correspond au mardi.

Le Plomb / Saturne,
Chakra couronne

Le plomb est toxique et cause des dommages sur le système immunitaire (SI).
Les effets neurologiques et comportementaux seraient irréversibles.
Samedi

Le Mercure / Mercure,
Chakra de la gorge

Planète la plus proche du Soleil.
Le mercure est toxique et encore plus avec le cuivre, le plomb et le zinc.
Perturbateur endocrinien, néphrotoxique, neurotoxique, responsable de certains cancers.
Il demande une certaine vigilance.
Son jour est le mercredi.

L’Argent / La Lune,
Chakra sacré

L’argent est un trés bon remède naturel.
Il accélère la cicatrisation et booste le SI.
Il est aussi germicide et bactéricide.
Il correspond au lundi.

L’Or / Le Soleil,
Chakra du plexus solaire

Il est aussi utilisé en médecine naturelle.
L’or , ce métal jaune est prestigieux. Il est rare mais aussi trés ancien.
Il a été découvert à la fin de la préhistoire, à l’ère du Chalcolithique. Il est aussi symbole de pouvoir, de richesse, utilisé par les Egyptiens.
L’or symbolise souvent une émanation d’une matière céleste et solaire.
Il est un métal noble.
Son jour est le dimanche.


Aujourd’hui, on ne l’utilise plus pour manger et je ne le conseillerai. On peut y mettre de l’eau et voir leur puissance et effet incroyable. Attention à bien les essuyer.
Le bol tibétain est un objet précieux, sacré, fait à la main (sauf pour certains). Il s’utilise en sonothérapie, en méditation, en yoga parfois, en musicothérapie,…

Les massages sonores aux bols tibétains invitent à lâcher prise, libérer les blocages et les tensions ainsi que faire circuler l’énergie vitale, le QI / Prana. Les bienfaits en sont multiples et excellents! (cliquez sur le lien pour en savoir plus).

Lumineuse semaine,
Amandine.











Les aliments expectorants

Nous le savons tous. Nous entrons dans la période où rhumes, virus, états grippaux vont venir nous déranger.
Les enfants sont bien souvent avec le nez qui coule et cela peut se transformer en infection des bronches, sinusite, etc etc.

C’est normal et c’est ok. 🙂
Nous sommes dans un changement de saison, entre l’été et l’hiver où les différences de températures peuvent être énormes. Où les habitudes de vie et d’alimentation se modifient.
Qui n’attend pas avec impatience la raclette de l’année, les tartiflettes et les chocolats chauds au coin du feu?!
Je suis sûre que toi aussi qui lit ces mots, tu souris à cette idée… Que tu sois végétar(l)ien ou pas d’ailleurs.
Personnellement, je sais que la raclette végane sera de la partie cette année 😉

Les poumons en Automne sont bien plus touchés et fragilisés, tout comme la peau et le gros intestin.
Je vais te donner quelques aliments et autres pour favoriser l’expulsion des sécrétions des bronches s’accumulant dans les voies respiratoires et nécessaires au soulagement de la congestion pulmonaire.

Peut-être es-tu déjà tombé(e) un peu malade?! Peut-être as-tu peur également? C’est très inconfortable se retrouver avec de la fièvre, la perte des sens, la mauvaise humeur, etc etc.
Cela peut déclencher en toi de la peur, la peur de la souffrance, de l’immobilité, de lâcher prise,..
Ceci dit, il faut que tu saches que c’est ok et qu’il est « nomal » de tomber malade de temps en temps.

Alors, compte tenu de la situation actuelle en cette année 2020, beaucoup de personnes se retrouvent dans une grande crainte. Une peur énergivore qui accentue les problèmes, diminue le système immunitaire et baisse le moral. Les conséquences peuvent être désastreuses.

Dans cet article, j’ai envie de te parler de solutions pour une meilleure santé de tes poumons et pour favoriser leur récupération.
Certaines sont mêmes valables pour rester en forme au quotidien.
Mais, j’ai aussi envie de te dire qu’il est probable que tu t’enrhumes, que tu prennes un coup de froid et tes enfants aussi. Cela ne sera que passager. Il n’y a rien d’anormal ni alarmant sauf si bien-sûr cela se complique. Il se peut aussi que tu sois en pleine forme tout cet hiver! Oui, c’est possible de passer un hiver sans être au fond du lit tous les mois!

Je vais te donner quelques conseils qui pourrait vous aider toi et tes proches, tes enfants si tu en as, lors de ces périodes.

Le corps a besoin d’expulser ses toxines, ce dont il n’a pas besoin tout comme les émotions et les énergies négatives.
Pour cela, il a de nombreux organes qui jouent le rôle d’élimination.
Parfois, lorsque l’on est faible, fatigué, carencé, chargé en toxines, l’immunité diminue.
Parfois, c’est trop lourd à gérer. Lorsqu’il est surchargé, des maladies se créent.
Et arrêter ce processus ne ferait que le perturber d’avantage.

Faites-vous confiance! Votre corps est votre allié. Il sait ce qu’il fait et en sait bien d’avantage.
Prendre un doliprane lorsque l’on a de la fièvre n’est pas une solution (bien entendu, dans la limite du possible).

Il est trés rare, personnellement, que je donne un doliprane ou un médicament à mes enfants. Ils tombent malades comme beaucoup. Rien de grave. Ce n’est pas agréable. Non! Mais, il s’agit d’accompagner le corps dans sa guérison.
Pour cela, il va falloir au quotidien revoir ses habitudes de vie et alimentaires.
Et en période de crise, faire les bons gestes!


Dormir, Se reposer, Transpirer. Pratiquer une activité. Se détendre. Libérer ses émotions. S’exprimer.
Diminuer sa consommation d’excitants, de produits laiters, de sucre et surtout manger peu, léger.

Favoriser les plantes médicinales, les aliments bénéfiques. Boire beaucoup d’eau.
Sortir prendre l’air. Respirer ! Respirer …
Ecouter ses sensations de faim et satièté. Ecouter les signaux du corps.
Le chérir.
Ralentir & l’accompagner !


Sans oublier la patience, l’amour, les relations, les échanges et les partages,..


Pour éviter de tomber malades, booster ses défenses immunitaires en ces changements de saison est important!
Respiration, cohérence cardiaque, plantes médicinales, argile verte, méditation, massages, alimentation vibratoire et végétale, jeûne intermittent, cure de magnésium, aromathérapie et phytothérapie, activité physique, yoga, etc etc

Tout ce que je viens de citer sont vraiment des aides incroyables pour guérir, se sentir mieux et être en pleine santé. Retrouver la vitalité, c’est possible!

Revenons au sujet principal…

Dans cet article, je souhaitais te faire part de quelques aliments bénéfiques pour tes poumons. Donc, à privilégier en cette période.
Si tu me lis régulièrement, tu connais ma passion pour la MTC et les diététiques diverses.
Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise et les médecines douces, voici les aliments favorisant l’évacuation du mucus :

*L’Ail et les oignons ont des composés souffrés permettant le nettoyage des poumons.
Le Piment contient de la capsaïcine, excellent décongestionnant.
La Grenade est riche en antioxydants!


En automne, l’alimentation est riche et, est bénéfique à la détox mais aussi énergisante.
Les aliments sont riches en couleurs! Mettez de la couleur dans vos assiettes! Créez, cuisinez!



Autres aliments & plantes médicinales à privilégier :

Les raisins, la banane, la poire, le chou, l’aubergine, le potimarron et les courges ; les tisanes de romarin, de thym, d’eucalyptus, d’anis, de fenouil, de sureau, de verveine; la racine d’échinacée ; l’extrait de pépins de pamplemousse, le radis noir en ampoule,
N’oublie pas le miel, la propolis qui ont des vertus antiseptiques incroyables et anti-inflammatoires.


Pense aux huiles essentielles comme celle du Romarin à cinéole, le Thym à linalol, le Ravintsara, ou encore d’Eucalyptus radiata ou globulus.

Il est possible de faire diffuser dans une pièce l’HE d’Eucalyptus.
Par précaution, bien lire les instructions de chaque huile essentielle. Et n’hésites pas à demander l’avis d’un professionnel de santé.


Autres remédes de grands-mères :

  • Sirop expectorant au miel, au gingembre et au poivre de Cayenne
  • Tisane citron/miel/gingembre
  • Sirop à l’oignon et au miel
  • Les bains de vapeur d’Eucalyptus
  • Les bananes écrasées avec un peu d’eau.



  • D’autres astuces ?! N’hésites pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous. 😉


    Prend bien soin de toi!

    Douce semaine
    Amandine.



Les Soins Energétiques à distance, comment ça se passe?


As-tu déjà testé un soin énergétique? A distance?

Avant de recevoir des soins à distance et surtout de devenir guérisseuse, je me posais pas mal de questions.
Mais comment est-ce possible? Comment cela fonctionne? Comment procéde-t-on? Vais-je ressentir? Etc, etc.
Des questions qui se sont envolées. Pourquoi?
Car j’ai la foi. J’ai confiance. Je fais confiance en l’univers.
Mais aussi, parceque je suis partie à leurs découvertes.

Au fur et à mesure de mes formations, des personnes rencontrées et de nos échanges, j’ai découvert différentes thérapies dont énergétiques.

Et puis, j’ai senti l’appel de me former aux soins LaHoChi, il y a quelques mois.

Aujourd’hui, je propose des soins à distance mélant le LaHoChi & les Bols Tibétains.

Un soin puissant de guérison, de trés haute fréquence, de Lumière.

Les soins peuvent se faire à distance et sont tout aussi efficaces! Parfois,même plus car il est plus facile de lâcher-prise selon les personnes.

Tout d’abord, il faut savoir qu’un soin se fait sur accord de la personne qui souhaite le recevoir.

Il est pour moi important de respecter le libre arbitre de la personne.
Mais avec du bon sens aussi.
On peut envoyer de l’énergie positive, de la lumière et de l’amour comme lors d’une méditation, ou vers une plante, un aliment, un bébé, sans forcément demander…
Le tout n’est pas d’aller à l’encontre de l’avis d’une personne. De demander lorsque cela est possible. Et de respecter son choix.
Il est bien que le receveur pose l’intention de participer et recevoir le soin en conscience.

Les soins de guérison visent à établir l’harmonie, la paix et à être dans l’Amour inconditionnel.
Le taux vibratoire s’élève. C’est aussi un regain de vitalité.


Ce qui m’améne à te dire :
Il n’y a aucun danger de faire un soin LaHoChi.
Pas de raisons d’avoir peur. Si tu as des peurs, je t’invite à les analyser, les différencier des croyances limitantes…
Et surtout, ne pas hésiter à m’en parler.

L’énergie va là où le corps en a besoin pour rétablir l’équilibre, débloquer les énergies, rendre la circulation de celles-ci plus fluide. Il s’agit d’un travail sur les corps, les centres énergétiques et à l’aide de l’énergie du maître LaHoChi.
De plus, il y a aussi un sceau de protection de toutes énergies négatives. Trés important.


En tant que donneur, reste positif et crois en toi! Il n’y a pas de doutes à avoir. La pratique apporte de la confiance en soi et une certaine assurance. Il est possible qu’une personne ne ressente rien. Mais, ne t’inquiète pas, les énergies ont belle et bien circulé.
De plus, tu apportes à toi même un soin. Tu en bénéficies aussi. N’est-ce pas merveilleux?!

En tant que receveur, ose lâcher prise! Si tu mets des barrières, tu risques de passer à côté d’un mieux-être incroyable.

Comment se déroule une séance?

Tout d’abord, nous fixons un rdv où, toi aussi, tu seras disponible pour le soin LaHoChi (avec ou sans les bols tibétains).
Il faut prévoir un peu plus d’une heure selon le soin, 2h serait idéal pour que tu puisses profiter de la détente et te remettre dans tes activités avec douceur.

Nous faisons un appel vidéo, si cela est possible. Ou bien, je te demande une photo de toi ou de la personne, de l’objet, du lieu, de l’animal, etc.
Je te pose quelques questions, on prend le temps d’échanger quelques minutes.
Ensuite, je te propose de t’allonger dans un endroit calme, agréable, ton cocon de préférence ou bien même en pleine nature. Attention seulement à ne pas être déranger durant la séance.
Tu peux mettre une musique, un chant sacré, une musique à haute fréquence, un timer, si tu le souhaites.
Il vaut mieux éviter les ondes éléctromagnétiques et mettre son portable en mode avion ou silencieux durant le soin.
Mains sur tes hanches, yeux fermés, je t’invite à rester simplement là, en conscience.
Un moment relax rien que pour toi!

De mon côté, aprés la priére de connexion, je pratique le soin. Dans le LaHoChi, il y a 5 postures des mains.
Pendant la séance, je suis entièrement à l’écoute des ressentis et surtout de l’intuition.
Il se passe beaucoup de choses…
C’est assez intense et puissant.
Il est possible que tu ressentes différentes sensations, plus ou moins agréables. Très souvent, des fourmillements au niveau du troisième oeil ou encore une chaleur à une zone du corps précise…
Je passe aux bols tibétains, à la fin du soin LaHoChi. Là, c’est encore à l’intuition… Rééquilibrage des chakras, travail sur une zone précise, lissage de l’aura,…
Les vibrations peuvent se ressentir. Il se peut que tu ressens la différence entre les 2 soins.

A la fin du soin, je tire une carte si tu d’accord, bien-sûr, d’un de mes oracles.
Si tu as une question précise, on peut s’appeler à la fin du soin et prendre ce temps ensemble ( ou même au début).
Puis je te fais par de mon retour.

Le soin améne à un mieux-être immédiat. On se sent plus ancré(e), plus détendu(e), … Cela varie des personnes.
Il peut y avoir une crise de guérison les jours qui suivent. Il ne faut pas s’inquièter. Le corps sait ce qu’il fait.
Tout est juste.

Les bienfaits sont décrits dans la page LaHoCHi.

Voilà comment se procéde un soin, en tout cas, un des miens que je propose.

J’espère que cet article t’apportera certaines réponses.

N’hésites pas à me laisser un petit commentaire si tu as d’autres questions ou envie de partager une de tes expériences?!

Lumineux week-end à toi,
Avec Amour,
Amandine.




Minis Pancakes aux pois chiches


On s’éloigne de la recette traditionnelle de pancakes avec ces minis pancakes aux pois chiches.
Il s’agit d’une recette avec très très peu d’ingrédients, facile à préparer.
On peut dire que ces pancakes sont riches en protéines végétales, IG bas et très peu sucrés.

J’avais envie de tester le houmous sucré. Et puis, ça a dévié de cookies en pancakes à la poêle.
Cette recette est aussi sur le compte Instagram AmaTerra, Cuisine Vibrante destiné aux voyageurs.
Si tu ne l’as pas encore découvert, vas-y! Il y a chaque semaine des recettes végétales, crues, ou cuisson à la poêle, saines et équilibrées et surtout avec une alimentation vibratoire.


Voici la recette :

Ce qu’il vous faut :
Pour environ 20 pancakes

– 400gr. Pois chiches cuits avec un peu de jus (maison)
– 4 càs. Sucre de Coco
– Quelques pincées de Vanille en poudre non sucrée
– 3 càs. normal d’Huile de Coco froide
– 16 càs. Petits flocons d’avoine (à ajuster selon la texture)
– 1 Oeuf (facultatif)
– 1 càc. Bicarbonate de soude
– 1 càs. Vinaigre de cidre non pasteurisé
– Cannelle

Mixer les pois chiches avec le sucre, la moitié des flocons d’avoine, la vanille et l’huile de coco.
On obtient un Houmous crémeux et juste délicieux. On peut s’arrêter à ce stade et tout dévorer ou bien faire ses minis pancakes. Je me suis laissée tenter par quelques cuillères, j’avoue!
Ensuite, dans un bol, rajouter le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre puis l’oeuf et la cannelle.
Remuer.
Faire chauffer une poêle à th.5, avec un peu d’huile de coco.
Faire cuire 2 min. environ, de chaque côté, les pancakes.

& Dégustez !!

Si vous n’êtes pas des adeptes de l’huile de coco, remplacer par l’huile d’olive.
Car on sent bien la coco!
Pourquoi pas rajouter de la farine de coco ou coco rapée ?!

Topping : fruits secs, féves de cacao, miel, etc.


Soyez créatif et écoutez votre intuition !

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou partager vos recettes 😉


Douce journée,
Amandine.

L’Alimentation Vibratoire & ses 4 groupes d’aliments


 » If you want to find the secrets of the universe, think in terms of energy, frequency, and vibration. »

Nikola Tesla

Tout est vibration!
Nos pensées, les objets, la nature, les cristaux, les aliments,… ont une énergie, une fréquence, un taux vibratoire.

Ce que nous mangeons a un impact sur notre santé, notre vitalité et notre énergie!
Ce n’est pas seulement une question de qualité ou de quantité mais aussi d’énergie.
Chaque aliment a son propre taux vibratoire, comme tout être vivant.

Pour déterminer le taux vibratoire., on utilise l’Echelle de Bovis. On peut aussi utiliser un pendule.

Il est même possible de recharger et purifier un aliment. Pour cela, j’utilise personnellement le LaHoChi, les bols tibétains,la visualisation, la pensée positive et la gratitude.

Pour en venir à la classification des aliments, il existe 4 groupes d’aliments dans l’alimentation vibratoire.

On parle aussi de trois grandes catégories énergétiques des aliments :
– Les aliments vivants
– Les aliments neutres
– Les aliments morts

Dans cet article,je vous parle des 4 groupes d’aliments à prendre en compte pour avoir une alimentation qui nous apporte de l’énergie et de la vitalité! Car il y a ceux qui vibrent plus haut et qui nous régénérent et d’autres qui a contrario nous enlévent la vie.

  1. Les biogéniques :
    On parle ici du vivant! Ce sera, par exemples, les graines germées, les bourgeons, les herbes aromatiques, les oléagineux trempés, l’eau dynamisée, distillée, magnétisée ou l’eau consommée à la source, Eau de Quinton, les super aliments (algues, shiitake, goji,etc), les jus de légumes lactofermentes, tous les aliments fermentés non stérilisés et non pasteurisésIls augmentent le taux vibratoire et donnent de l’énergie.
  2. Les bioactifs :
    Ces aliments favorisent la vie. Ce sont les fruits et légumes frais, fraîchement cueillis, non-transformés.
    Ils sont encore pleins de vitalité, d’énergie.
  3. Les biostatiques :
    Ces aliments nous ralentissent. Ils diminuent notre énergie vitale.
    Ce sont les produits animaux, les céréales, tous les produits transformés, etc
  4. Biocidiques :
    Ils s’agit là des produits de l’IAA (Industrie Agro-Alimentaire), des produits chimiques, des colorants, des conservateurs, des pesticides, insecticides, fongicides, des additifs, etc etc.
    Ce sont tous des aliments et composants qui baissent notre vitalité et suppriment la vie en nous

Mieux consommer n’a pas seulement un impact sur l’environnement. Le fait de mieux s’alimenter et tendre vers une alimentation vibratoire aura plusieurs impacts sur vous…

Une meilleure santé, plus d’énergie et de vitalité, moins de maux du corps, plus de bonnes humeurs, de joie, de pensées positives, de meilleures relations avec vous même et les autres! Et la liste est longue… 🙂


Il y a de nombreuses façons de prendre soin de soi et peu importe la première pour vous, car un chemin améne sur un autre chemin vers le bien-être, la joie et la paix intérieure.

L’alimentation vivante et vibratoire apporte énormément d’énergie.
Les aliments de nos jours sont dénutris, pauvres en nutriments, vitamines et minéraux. Il faudra plusieurs fruits pour un seul de ceux des années 50 pour avoir les mêmes nutriments.
La Terre est elle aussi dénutrie! Contenant peu de vivants, de microorganismes, d’énergie, elle apporte beaucoup moins qu’avant.
On se tourne toujours plus vers une agriculture bio, raisonnée et non conventionnelle et la permaculture. Et c’est une excellente chose car elles ont d’excellents bienfaits. Il est selon moi, très important de revoir ses choix et s’informer sur les produits que nous consommons et bien-sûr que nous donnons à nos enfants, aux enfants de la Terre.


Il y a un autre point que je voudrais aborder dans cet article :

L’importance de mettre de la conscience dans la cueillette, dans la préparation de ses repas, dans la manipulation des aliments, dans la façon de se nourrir et de prendre ses repas. Prenez le temps de respirer et vous ancrer, avant de préparer un repas ou de manger. Prenez le temps de vous écouter. De savoir ce qui vous amène à manger. Est-ce par faim? Ou est-ce par habitude ou une contrariété ou encore une angoisse ?


Il m’arrive souvent de remercier. Remercier ceux qui ont contribué à ses repas, mais aussi La Terre.
Ayez de la gratitude!
La gratitude augmente aussi notre vitalité.

Sachez que tout est question d’équilibre! Il ne s’agit pas de manger à 100% des aliments biogeniques. Vous êtes uniques ! Votre microbiote l’est aussi! Ce qui est bon pour un n’est pas forcément bon pour l’autre.

N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel, ou pourquoi pas me laisser un commentaire ci-dessous ou encore prendre un Rdv pour une séance découverte offerte pour un accompagnement.

Avec amour,

Amandine.

Dulce de Leche Vegan & sans Sucre

J’étais plutôt partie sur un caramel aux dattes… Mais je trouve que le nom de Dulce de Leche lui correspond mieux à cette recette végétalienne et vegane.

C’est onctueux, crémeux, sucré comme il se doit…

Cette recette est une belle surprise.

Quand je vivais en Espagne et que je mangeais à l’époque beaucoup plus de sucre et lait cachés, je raffolais du Dolce de Leche.

Des années que je n’en ai pas mangé et là c’est comme un retour… enfin non, c’est plutôt une version hyper délicieuse ! Encore mieux! 😄

Voici la recette pour un petit pot:

|12 Dattes bio

| 100ml Lait végétal bio (ici, avoine)

| 1/2 cac. Vanille en poudre

Mixer l’ensemble jusqu’à obtenir un caramel crémeux et homogène.

& Dégustez !

Sur des tartines, avec du yaourt, dans un porridge ou encore dans une tartelette crue (je t’invite à découvrir la recette sur mon nouveau compte instagram AmaTerra-Cuisine Vibrante. )

Je partage chaque semaine des recettes saines, équilibrées, et surtout vibrantes, végétales et vivantes!

La recette se conserve quelques jours au frais.

Un doux week-end d’automne 🍂

Amandine 🌿

5 Utilisations du Vinaigre Blanc

Le vinaigre blanc, appelé aussi vinaigre d’alcool ou de cristal, a de multiples vertus et on peut parfois l’oublier.
C’est un produit naturel, trés ancien, efficace, peu coûteux et surtout indispensable!
Son ph est entre 2 et 3. Il est issu de la fermentation d’alcool de la betterave sucrière, du blé ou de maïs.
Le taux d’acidité du vinaigre peut varier de 6 à 12% en général. Plus on monte dans le taux d’acidité, plus il sera utilisable en tant que produit ménager.

Avec le vinaigre blanc, vous pouvez dire ciao aux produits ménagers de toutes sortes non écologiques et moins rentables. Il est aussi biodégradable.

Puissant antibactérien, antifongique, blanchisseur, détartrant, adoucissant,… La liste est longue!

Voici 5 façons d’utiliser le vinaigre chez soi, pour soi et la maison :



Un verre de vinaigre blanc, à la place de votre adoucissant, pour assouplir et assainir votre linge. On peut l’utiliser sur des tâches difficiles comme le vin. Il peut-être aussi utilisé pour détartrer et entretenir une machine à laver. De temps en temps, pensez à faire tourner une machine à 60°C. à vide et du vinaigre blanc. Si vous aimez votre linge parfumé, vous pouvez rajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Ylang-Ylang, Citron ou Lavande fine.

Le vinaigre blanc pour les cheveux!
En rinçage, il rend les cheveux plus souple et brillant. Le vinaigre de cidre marche tout aussi bien.
Il convient aussi aux enfants pour éliminer les poux et agit comme répulsif. Penser à diluer avec un peu d’eau.

Nettoyer sa maison entièrement au vinaigre blanc, c’est possible!
Pour faire son nettoyant ménager maison, on a juste besoin de 3 ingrédients :
– 50cl d’eau filtrée
– 50cl de vinaigre blanc
– 15 gouttes d’huile essentielle de citron ou agrumes.

Avec ce produit naturel et écologique, vous pouvez nettoyer toilettes, salle de bain, vitres, cuisine, frigo, sol,etc.
L’avantage est qu’il désodorise et parfume agréablement votre maison.
L’huile essentielle de citron a un pouvoir assainissant de l’air, antiseptique et antibactérien, agit contre les maux de tête,…

Avec d’autres huiles essentielles telles que la lavande et le Niaouli, elle a un effet relaxant.

Attention, elle ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes, nourrissons, et enfants de moins de 3ans.
Demandez toujours l’avis d’un professionnel avant son utilisation.

En cuisine, il permet de détartrer une machine à café, théière, bouilloire ou autre. Vous pouvez aussi l’utiliser pour vos planches à découper, ou autres objets. Il est antimicrobien.
Diluer un peu de produit à vaisselle avec du vinaigre blanc fera briller votre vaisselle.

Un super répulsif pour les insectes! Fourmis, moucherons, moustiques… Vous en serez débarassés.
Notamment, il soulage les piqûres d’insectes et d’ortie!

Le vinaigre blanc s’utilise aussi en cuisine.



Autres petites astuces :

Vous pouvez aussi faire mariner des écorces d’orange ou de citron pendant quelques jours à semaines dans du vinaigre pur. Vous obtiendrez un vinaigre parfumé.
Ce mélange peut-être, aussi, utilisé pour éliminer les verrues et les mycoses des ongles.

Appliquer un morceau d’écorce macérée, avec un pansement, toute la nuit et ceci pendant quelques jours jusqu’à sa disparition.
Pour les plus petits, il est possible que cela pique et crée une douleur. Ecoutez-les et ne forcez pas.
Quelques gouttes en application dans la journée pour quelques jours peut s’avérer tout aussi efficace.

& On opte pour un vinaigre biologique pour protéger l’environnement et encourager l’agriculture biologique.

Douce journée,
Amandine.