Le beurre de cacahuète, peut-on en consommer tous les jours?

Devenu un aliment incontournable en cuisine, le beurre de cacahuète ou arachide avec son goût salé et son onctuosité est un vrai régal pour nos papilles.

Produits principalement aux Etats-Unis, en Chine et en Inde, c’est 41.7 millions de tonnes tout de même et la demande des consommateurs est toujours plus forte.
Qui n’y a pas encore goûté?
On le retrouve beaucoup dans les traditionnels sandwichs beurre de cacahuète et confiture bien connus mais aussi dans les recettes « healthy », veggie, vegan, etc.
Bref, on l’adore! 😀

Mais est-ce vraiment bon en consommer tous les jours?

Il faut savoir que la cacahuète est une légumineuse.
Voici à quoi cela ressemble…

151105_0974k_bdsa-pinottes-arachides_sn635
Photo : Hélène Laurendeau/Radio-Canada

Très apprécié par sa richesse en protéines (25gr./100gr.), en fibres (8gr./100gr.), en vitamines B, vitamine E, en zinc, en sélénium et en cuivre, le beurre de cacahuète (600Kcal/100gr.) est aussi un aliment riche en graisses monoinsaturés et polyinsaturés. Il contient des omégas 3, 6 et 9 indispensables aux bon fonctionnement de nos organes, à la protection de nos intestins.
Ces bonnes graisses permettent de lutter contre les risques de MCV (Maladies CardioVasculaires)  et de maladies inflammatoires, cancers du sein, du colon et de la prostate, etc.

Consommer 1 à 2 c.às. par jour peut s’avérer bénéfique MAIS en alternative aux autres matières grasses. Cela reste un corps gras!
La variété reste la clef d’une alimentation saine et équilibrée.

Le problème est que son ratio oméga6/oméga3 est mauvais.
Il contient aussi de la lectine néfaste pour la santé de nos intestins, de l’aflatoxine (substances produites par les moisissures de fruits), et de l’acide phytique (qui reste protecteur de certains cancers).

Il faudra donc avoir une alimentation riche en oméga 3 (poissons gras, chia, noix, huile de lin, huile de sésame, etc) pour bénéficier des effets protecteurs sur notre organisme.

Aujourd’hui, nous pouvons donner de l’arachide à partir de 4 à 6 mois révolus pour justement éviter les risques d’allergies.
L’arachide est bien connu également pour être un allergène. C’est pourquoi il faut l’intégrer au plus tôt dans l’alimentation s’il n’y a pas de terrains allergiques dans la famille (dans ce cas, voir avec un professionnel de santé).
Pour savoir si votre produit est sain, il est important de l’acheter bio, sans ajout de matières grasses type huile de palme, sans ajouts de conservateurs, additifs ni de sucres. 
Attention donc de le prendre 100% avec plus ou moins ajout de sel selon les marques.
Privilégiez les magasins bio ou les rayons bio.
Lorsque le pot est au repos, on retrouve l’huile en surface. Ce qui est normal pour un bon produit. Si ça ne l’est pas, changer de marques tout simplement.

Voici quelques recettes que vous pourrez retrouver sur le blog…

20181214_121353.jpg
Moelleux au chocolat & peanut butter, cuisson sans four

 

 

2018-10-04 02.48.53 1.jpg
Energy balls choco, quinoa soufflé & peanut buttter.

Faites vous plaisir, cuisinez maison & régalez-vous!

Follow Yours Feelings, 

Douce semaine 
* Amandine *

Mon panier de produits frais en Janvier

Prenez de bonnes habitudes en cette nouvelle année !
Pour de multiples raisons, il est important d’avoir une alimentation la plus variée possible mais surtout avec des produits frais et biologiques. Et la cerise sur le gâteau serait qu’ils soient locaux!

Alors prenez votre petit sac en tissu, votre panier ou votre cabas écologique et partez à la découverte de nos produits frais et régionaux sur les marchés (oui, car ce n’est pas dans les grandes surfaces que vous limiterez le plastique sur les produits bio! ). 🙂

Retrouvez ici tous les fruits et légumes et autres produits pour consommer local, sain et surtout frais en Janvier.

Les Poissons :
Coquillages et crustacées.

Les fromages :
Brie de Meaux, Roquefort, Crottin de Chavignol, Brocciu, Cantal, fromage à raclette, Munster, Neufchâtel, Livarot, Pont-l’évêque, etc.

Les légumes : 
Carotte, céleri, endive, oignon, poireau, pomme de terre, brocoli, salsifis, mâche,salades,betterave, chou, épinard, courges, topinambour, navet, fenouil,  scarole, cresson, champignons de paris, Pied-de-mouton, truffe noire du Périgord, Pied bleu, girolle, chanterelle.

Les fruits : 
Kaki, pamplemousse, poire (local), orange, orange sanguine, pomme (local)bananekiwi (local)mandarine, grenade, avocat, ananas,datte, papaye, litchi

Les viandes:
Gibiers (chevreuil, biche, faisan, sanglier, etc), pintade, chapon, oie, dinde, caille, etc.


A savoir! 
Faites-vous plaisir ce mois-ci avec la cueillette des champignons qui seront très forts en goût pour cette saison.
Les Champignons ont de nombreux bienfaits. Ils sont non seulement très riches en protéines mais aussi ont des pouvoirs antiseptiques, sont antioxydants et sont bénéfiques contre l’hypertension.
Riches en fibres, ils permettront de lutter contre la constipation, de diminuer les sensations de faim, de réguler votre satiété, de réguler votre glycémie et de limiter les risques de cancers. 

Source de vitamines B, de cuivre, de sélénium, fer et zinc, faites le plein d’énergie en janvier! Mais attention, si vous avez un doute sur l’espèce, il est préférable aller dans une pharmacie la plus proche pour savoir s’ils sont consommables ou non 😉 

Follow Yours Feelings …
Bonne cueillette!

Bonne semaine à tous !!
* Amandine *

Courge, potiron, citrouille…

Ces légumes, originaires d’Amérique centrale et du Sud, font partis de la famille des cucurbitacées. Il existe des centaines de variétés. C’est donc très facile mélanger leurs noms.

Pour faire simple, vous retrouverez les « maxima« .

– Gros potiron jaune ou blanc de plus de 50kg. Se conservant plusieurs mois.

Bleu de Hongrie, peu sucré

Tri star, avec une chair orange assez filandreuse et se conservant 2ans.

Vert olive, ancienne variété française

Rouge vif d’Etampes

Potimarron, agréable en bouche avec sa chair plutôt sucré et sa saveur proche de la châtaigne

Giraumon

Il y a aussi les « Pepo« .

Parmis eux, se trouvent les courges, courge spaghetti, courgettes, pâtissons.

Jack O’Lantern, la citrouille d’Halloween

Pâtisson orange, a saveur d’artichaut

Golden Hubbard, très goûteuse en forme de ballon de rugby

Courgette blanche de Virginie, moelleuse.

Puis il y a les  » Moschata« . Ce sont les courges musquées, d’une forme plutôt allongée comme une poire.

Longue de Nice, pouvant aller jusqu’à 1m. de long, avec une saveur très délicate.

Musquée de Provence

Muscade, parfaite pour les soupes ou desserts.

Mais attention, il existe aussi des non comestibles. De la famille des « Lagenaria », il y a la Plate de Corse, la Gourde, la Calebasse, etc.

Ses propriétés :

Les curcubitacées sont faits de 95% d’eau. Ce sont donc des légumes très peu caloriques.

Elles sont surtout riche en fibres (lutte contre la constipation et régulent l’appétit), en vitamines B et provitamine A, en phosphore, magnésium et potassium.

Riches en antioxydants, cela permet de protéger des radicaux libres et de lutter contre le vieillissement cellulaire et cutanée.

Riche en tryptophane (acide aminé précurseur de la sérotonine), elles permettent de réguler l’humeur.

De nature fraîche et yin et de saveur douce, elles éliminent la chaleur, dissipent l’humidité et tonifient le pancréas et les poumons.

Elles neutralisent aussi les toxines.

Il vaut mieux éviter d’en manger trop souvent pour les personnes hyper yin ayant trop souvent froid.

Elles équilibrent les trois doshas et surtout le dosha pitta. Son jus est très apprécié en Ayurveda. Il est diurétique, nutritif, laxatif et aphrodisiaque.

En cuisine, les courges sont très appréciées cuites en soupe, potage, rôties au four, en purée, en gratin ou encore en tarte, crues en salade mais aussi en dessert et en boulange.

Préparer ses gâteaux à base de légume permet de réduire ou même éliminer la quantité de farine ou de matière grasse. Cela rend vos desserts plus crémeux et onctueux. On l’utilise beaucoup en association avec le chocolat (fondant, mousse, crème dessert).

Vous pouvez aussi mettre un peu de courge ou citrouille dans votre porridge du matin ou dans un latte. Ce qui est très réconfortant.

Ce qu’il faut savoir:

Tout se mange !

Les graines sont réutilisées pour en faire de l’huile de courge.

Elle a des propriétés anti-inflammatoires notamment de la prostate chez l’homme.

Pourquoi pas les faire griller ou bien dorer avec du miel par exemple. Elles sont riches en fibres et ont la propriété d’être antiparasitaire.

La poudre de pépins de courge a raison de 1 c.àc., 3 fois par jour à jeûn pendant 6 jours, est très efficace pour traiter les vers intestinaux.

La peau quand à elle peut se manger. Vous n’êtes pas obligé d’éplucher. Si pour vous, vous n’êtes pas prêt à franchir cette limite, vous pouvez quand même les cuisiner entièrement si c’est au four et ne manger que la chair.

La peau est bien plus facile à enlever dans ce cas. 😉

Vous pouvez aussi l’utiliser comme cataplasme pour soigner les inflammations et lésions.

Vous trouverez sur le site dans recettes quelques idées de plats ou desserts à base de courge.

Follow yours feelings

Belle semaine & Bonne fête d’Halloween

* Amandine *

Sésame

Le sésame, sesamum indicum, de la famille des Pédaliacée est une graine très riche en lipides (acides gras insaturés), en lignanes (sésamine, sésamoline), en antioxydants (sésamol, sésaminol), en vitamines B6, B9, E, en minéraux (magnésium, calcium, fer, phosphore, potassium) et en oligoéléments comme le sélénium, le cuivre et le zinc.

De nature neutre et tiède et de saveur douce, il tonifie le rein et le foie.
Il nourrit le Yin et harmonise le Yang.
Riche en fibre, il régule le transit. Il favorise la montée de lait.
Conseillé pour les personnes très fatiguées, déprimées, anxieuses, pour les manques de mémoire, les rhumatismes et l’arthrose, il calme aussi les toux et asthmes chroniques.

De part sa teneur en lécithine, le sésame a des vertus thérapeutiques sur le fonctionnement des glandes endocrines, des cellules nerveuses et cérébrales.

Idéal pour les sportifs, les femmes enceintes et allaitantes.

Son huile est très utilisée en âyurveda, médecine indienne. C’est une plante sacrée qui a une action tonique, chauffante et nutritive. Elle vivifie le corps, vitalise les canaux, régénère les échanges énergétiques et apaise l’élèment Air appelé le Vâta. Elle purifie l’esprit tout en améliorant l’état de vigilance ainsi que la conscience d’éveil.
On l’utilise pour les massages thérapeutiques, dans les rituels, en cosmétiques et dans l’alimentation.

Vous retrouverez quelques recettes dont le tahin dans la catégorie Recette sur le site .

Bonne semaine

* Amandine *

Curcuma

Le curcuma, curcuma longa ou Haridrâ, Varavarninî en Sanscrit, de la famille des Zingibéracée est une racine provenant de l’Inde qui est utilisée en cuisine, en teinture mais surtout en médecine ayurvédique.

Vue comme une racine sacrée et surnommée « La déesse dorée », elle transmet l’énergie féminine divine de Shakti.

Ses propriétés

  • Puissant antioxydant
  • Anti-inflammatoire
  • Anti-douleurs digestives
  • Rebooste le système immunitaire, antiseptique
  • Améliore le système urinaire
  • Détoxifiant
  • Hypoglycémiant
  • Réduit l’HTA (hypertension artérielle)
  • Protège de la maladie d’Alzheimer, intervient dans les troubles neurologiques
  • Prévient le cancer, régénère les cellules cancéreuses et relance le processus sanguin dans les tumeurs malignes.
  • Prévient des affections de la peau et des yeux
  • Protége le corps et l’âme des déchets psychiques, physiques et médicamenteux.
  • Purifie le foie et les canaux subtils du corps comme le nâdî et çakra.
  • Élève la conscience, apporte sérénité et améliore la confiance en sa destinée. Il est très apprécié par les yogis pour améliorer leur concentration lors de méditations prolongées.

Dans le monde et surtout en cuisine asiatique et des îles, le curcuma est une épice indispensable pour les petits plats.

Retrouvez quelques recettes sur le site dont le lait d’Or au Curcuma & à la Cannelle 🙂

Douce semaine

* Amandine *

Quinoa, la « graine des Incas »

De la famille des Amaranthaceae, le quinoa est une espèce appelée Chenopodium quinoa qui se cultive dans des régions arides et des conditions extrêmes. Il existe le blond, le rouge et le noir. Les anciens Incas la nommaient « Chisaya » ou « Mother of all grains ».

Aujourd’hui, elle est la nouvelle star dans nos magasins bio.

Cette plante nécessite aucun traitement chimique et obtient le label AB, la mention Bio facilement.

Il est très apprécié sous toutes ses formes (graine, farine, lait) aussi bien qu’en recettes salées mais aussi sucrées (léger goût de noisette) ; même si dépourvu de gluten.

Cultivé dans Les Andes, en Amérique du Sud, on en retrouve aujourd’hui en Val de Loire, en France et au Pays-bas.

Ceci dit, les conditions ne sont pas les mêmes.
Le quinoa est aussi nommé comme un aliment « superfood ».

Ses qualités nutritionnelles:

  • Riche en protéines 14gr. /100gr. Il contient tous les acides aminés essentiels. Ce qui est très rare.
  • Riche en glucides 60gr./100gr. IG BAS ce qui va permettre de réguler votre glycémie.
  • Pauvre en lipide (polyinsaturés) 6gr./100gr.
  • Riche en fibres pouvant aller jusqu’à 10gr./100gr. Parfait pour réguler l’appétit et le transit.
  • Riche en fer, en magnésium, en calcium, en phosphore, en zinc, en vitamines B (B2, uboflavine; B1, thiamine; B9, acide folique), en vitamine E.

D’une saveur douce, cette céréale fortifie, renforce et nourrit par excellence. En médecine chinoise, elle stimule la rate et le foie. Les piliers de l’énergie du corps. S’ils fonctionnement correctement, la digestion sera améliorée et bonne.

Attention, il est important de consommer les céréales bien cuites pour une meilleure assimilation.

Le quinoa est conseillé pour les maladies inflammatoires, les mises en repos digestives, les intolérants et allergiques au gluten, les végét(l)ariens, etc.

Vous pourrez retrouver quelques recettes sur le site à base de quinoa.

Douce semaine

* Amandine *

L’ avocat, l’Or vert du Mexique

L’avocat, surnommé l’Or vert du Mexique, est très fortement apprécié par les Français pour son goût et ses qualités nutritionnelles.
C’est même devenu le chouchou de nombreuses recettes salées ou sucrées actuellement!
Or, sa production massive provoque des conséquences incroyables au Mexique et en Afrique principalement.

Mais d’où vient-il? Quels conséquences cela engendrent? Des questions que l’on doit se poser pour beaucoup d’aliments…

Son origine :
Famille des Lauracées, l’avocat ( Persea gratissima) est un fruit exotique qui provient d’Amérique, s’étendant des montagnes centrales et occidentales du Mexique, à travers le Guatemala jusqu’aux côtes pacifiques d’Amérique Centrale.
L’avocatier peut atteindre jusqu’à 15 mètres de haut. Une fois semé, il faut compter de 4 à 6 ans pour qu’il commence à produire des fruits L’avocat mûrit une fois tombé de l’arbre ou récolté, contrairement aux autres fruits.

Il est très apprécié dans le monde. 1.6 million de tonnes d’avocats est produit en 2015 dont 10% de la production du Mexique est distribuée en Europe.
En France, nous consommons de plus en plus d’avocats : 110 000 t par an en 2015. En 2016, on observe une augmentation de 8 %.
En trente ans, les plantations sont passées de 31 000 à 118 000 hectares, selon le ministère de l’agriculture.
Une surexploitation au détriment de forêts de pins, d’une faune et d’une sécheresse.
Le niveau des rivières baissent puisqu’il faut 1.000 litres d’eau pour deux avocats et demi! Des conséquences désastreuses écologiques…

Mais aussi des quantités hors-normes de pesticides puissants, contenant des molécules chimiques pour la plupart interdites en France sont déversés dans les champs, jusqu’à sérieusement impacter la santé des habitants alentours. Un scandale sanitaire à ne pas prendre à la légère.

Malgré cela, les productions clandestines ne cessent d’accroître au Mexique, en Afrique du Sud, au Kenya, en Israël, aux Antilles, etc.
La consommation de ce fruit vertueux augmente et se multiplie de jour en jour.


Alors, faut-il arrêter d’en consommer? Comment pouvons-nous diminuer ces impacts?

Eh bien non! L’avocat est tout de même un aliment rempli de qualités…
Prenez l’habitude de regarder la provenance de votre produit.
Issu de l’agriculture biologique,
l’avocat conserve bien mieux ses propriétés et vous ne vous empoisonnerez pas avec tous ces produits toxiques et cancérigènes.
La Corse produit des avocats bio, récoltés et mûris avec respect. 
Assurez-vous que le producteur laisse le temps au fruit de mûrir et d’accroître ses propriétés nutritionnelles et organoleptiques.
Favorisez aussi un circuit court (valable pour tous les autres produits).

 

Sa Valeur nutritionnelle :
160 kcal./ 100gr
dont 14% de lipides:
Riche en acide oléique, en acides gras mono insaturés, de vitamines dont la vit. E, vits. du groupe B, et de minéraux (potassium, magnésium, etc).
Riche en fibres (4gr./100gr.)

De nature fraîche, d’une saveur douce et amère, l’avocat est très nourrissant.

Ses bienfaits :

  • stimule les fonctions digestives
  • tonifie l’énergie génèrale, calme le coeur émotionnel
  • améliore le système nerveux
  • augmente l’acidité urinaire
  • diminue et soulage l’aérophagie, les ballonnements
  • réduit la mauvaise haleine
  • réduit le stress, la fatigue, le surménage
  • utilisée en cosmétique, l’huile d’avocat régénère et tonifie l’épiderme
  •  hydrate, nourrit et stimule le cuir chevelu
  • antivergetures (mélangée avec de l’H.E. de citron)

 

Et si vous avez la main verte, voici comment faire pousser un avocatier :

Attention le procédé est un peu plus long et un peu plus compliqué que pour les autres fruits.
– Lavez un noyau d’avocat que vous placerez dans un verre rempli d’eau et 4 cure-dents.  – Faites immerger seulement une moitié du noyau.
– Changez l’eau environ tous les deux jours pour vous assurer que certaines bactéries ne contaminent pas la croissance de la plante.
– Patientez 6 à 8 semaines.
– Lorsque les racines sortent, plantez le noyau dont une moitié à l’air libre.

Sa conservation:
L’avocat doit être 
isoler des pommes, poires et kiwis et stocké au froid (6-10 °C).
Si vous ne mangez qu’1/2 avocat, gardez l’autre moitié avec le noyau tout en rajoutant un peu de jus de citron afin d’éviter l’oxydation.
Un avocat est prêt à être dégusté lorsque sa chair est tendre et qu’il se détache tout seul. Son enveloppe ne doit pas être abîmé.

 

35102732_933657373482353_8432872809125904384_n

 

Follow Yours Feelings, 

Belle & douce semaine,
* Amandine *

L’ananas & ses vertus

Symbole du soleil, l’ananas est un fruit très apprécié partout dans le monde. Il fait partie de la famille des broméliacées et est cultivé un peu partout sous les tropiques. On en trouve de différentes tailles (espèces différentes). Celui de la réunion est tout particulièrement un délice.
Tout comme la pomme, il est le fruit phare de nombreux régimes amincissants… Ce n’est peut-être pas pour rien que les anglais l’on appelé « pineapple » ce qui signifie pomme de pin.
Il a été ramené d’Amérique par les Hollandais en Europe. C’est qu’en 1734, à Versailles que l’on commença à cultiver ce fruit.

Les rites magiques associent l’ananas à l’amour et à la sexualité, dans les îles du Pacifique.

De nature tiède et yang, d’une saveur douce et acide, il est légèrement toxique en médecine traditionnelle chinoise.
Utilisé en cuisine dans les plats salés et sucrés, il donne un goût sucré et délicieux.
Rôti, braisé, au four, en gâteaux, en salades, en jus, faites-vous plaisir!!

* Idée recette sur le blog: 
Crêpes gourmandines à l’ananas caramélisé et aux amandes…

 

Valeur nutritionnelle :

50Kcal/100gr., très peu énergétique
Riche en magnésium et potassium (moins que l’avocat ou le poireau ceci dit 😉
Vitamine C: 20mg/100gr.
Riche en Bétacarotène et en vitamines du groupe B
Contient de la BROMELINE

Comment choisir un bon ananas?

Vérifiez qu’il soit lourd, un peu ferme, d’un beau jaune orange et non tâché.
L’arôme qui s’en dégage doit être délicat sans être acide ni fermenté.
Si vous pouvez détacher une feuille, alors c’est qu’il est mûr!

Attention, l’ananas en conserve ou en gélule perd de ses vertus. Moins riche en vitamines et minéraux, vous perdez aussi l’effet de la broméline.

La broméline est une enzyme digestive qui passe dans le sang. C’est pour cela qu’elle est anti-inflammatoire et antiagrégante plaquettaire.
Ses Vertus:

  • rafraîchissant
  • désintoxicant
  • améliore la digestion ( surtout en cas d’insuffisance pancréatique) grâce à la capacité de la broméline à transformer les protéines
  • diurétique
  • améliore le transit grâce à ses fibres
  • antidiarrhéique
  • lutte contre l’aérophagie et les flatulences
  • améliore les symptômes d’allergies (rhume des foins) et de la sinusite
  • accélère la guérison des plaies
  • agent antitumoral ; utilisé au Japon pour soigner certains cancers
  • Diminue les brûlures d’estomac (astuce: rajoutez quelques gouttes de miel d’oranger)
  • anti-inflammatoire en cas de bronchite, angine, arthrose, etc
  • antiagrégant plaquettaire
  • élimine les symptômes en cas de phlébite
  • améliore l’absorption de certains médicaments comme les antibiotiques, les sédatifs et la glucosamine
  • efficace si œdèmes
  • augmente la libido
  • tonifie la peau en application locale

    A éviter en cas de colite fonctionnelle.
    Et non, il n’est pas brûleur de graisse …

ananas

Follow Yours Feelings, 

Belle semaine à tous,
* Amandine *

On profite de l’été pour faire une cure de fruits & légumes sains!

blog

La nature nous apporte des fruits et légumes riches en eau pour se rehydrater, en vitamines et minéraux pour rebooster notre énergie… Pourquoi faudrait-il s’en passer?!

Avec les chaleurs, l’été nous sommes juste tentés par des salades bien colorées et parfumées, des fruits, des jus et de la fraîcheur dans nos assiettes!
Être à l’écoute de son corps est primordial. Généralement, on a moins d’appétit lorsqu’il fait trop chaud. C’est pourquoi il est préférable de diminuer les quantités.

Mais, il ne faut pas oublier que même les plats « chauds » sont importants. Ce n’est pas pour rien que dans certains pays et en médecine traditionnelle chinoise on continue à manger des plats mijotés et épicés, des soupes, etc.
Manger épicé va favoriser la sudation et l’élimination tout en vous donnant une sensation de fraîcheur. Cela favorise la thermoregulation.
Manger chaud, voire tiède fait tout simplement dépenser moins d’énergie.
Évitez donc les boissons glacés, les plats trop salés (ils favorisent la déshydratation)  et trop chaud.

 

» Manger 5 fruits & légumes / jour «
Une phrase que l’on entend un peu partout.
Mais, ça veut dire quoi 5 fruits & légumes par jour?

Certains penseront que manger 5 tomates cerises dans la journée suffit. Sauf que non!! Cela veut dire au minimum 5 portions de fruits et légumes…
Soit par exemple, 2 portions de fruits et 3 portions de légumes. Et si vous en mangez plus, tant mieux! Dans votre assiette, il est préférable retrouver les 2/3 en légumes qu’en féculents(céréales). Et pour les fruits, mieux vaut les consommer avec modération car ils sont riches en sucres! Certains les préféreront entre les repas mais à condition que cela ne soit pas du grignotage… 😉

Voici quelques équivalences:

1 portion de fruits (100gr.) : 1 portion de légumes:
– 1 pomme de taille moyenne – 1 tomate de taille moyenne
– 10 grains de raisin – 1 poignée d’haricots verts
– 1 banane – 6 asperges
– 1 petit bol de cerises, fraises… – 3 c.à s. courgettes cuites

 

Alors pourquoi consommer des fruits & légumes?!

Riche en vitamines (A, C, Beta-carotène, B9 et autres, etc), en minéraux (fer, magnésium,etc), enantioxydants et en fibres, ils ont un rôle protecteur contre les maladies cardiovasculaires, cancers, diabète et obésité. Ils inhibent l’absorption des graisses dont le cholestérol. Mais aussi, ils favorisent un bon transit intestinal en luttant contre la constipation et régulent le transit.
Très savoureux, ils relèveront vos p’tits plats!

 

Des conseils pour préparer de bons repas sains:

  • Gare aux pesticides et autres substances toxiques!! Consommer bio et/ou faire tremper vos légumes et fruits dans de l’eau citronnée et vinaigrée. Cela éliminera les saletés, certaines bactéries (E.coli, Salmonelle,…) pour ne pas mettre en danger votre organisme. Il est possible d’utiliser d’autres désinfectants naturels comme le bicarbonate de soude (1c.às. pour une bassine d’eau) ou encore le vinaigre de pomme (1 verre pour 1L. d’eau). Vous pouvez aussi les passez sous un filet d’eau ou encore enlever la peau mais il faut savoir que beaucoup de nutriments, vitamines et minéraux se retrouvent sous la peau.
  • Privilégier des fruits & légumes de saison, frais ou surgelés nature et manger local!
  • Alterner les modes de cuissons: crus, cuits à la vapeur, à l’eau, au four, braisés, sautés, en papillote, jus, smoothies…
  • Diversifier vos recettes: flans, tians, tartes, crudités variées,sauce maison…

Osez les mélanges sucrés salés, pensez à relever vos plats avec des herbes aromatiques fraîches & faites place à votre imagination en cuisine!!

 

Retrouvez aussi tous les fruits, les légumes et autres produits de saisons dans les articles « mon panier de saison » postés dans le blog, nutrition.

La Noix de coco, fraîche & douce à la fois !!!

Nous avons tous goûté à ce fruit exotique si frais et doux à la fois…

Généralement, c’est en période d’hiver qu’on la retrouve dans les épiceries. Mais, il faut savoir que nous pouvons en consommer toute l’année! Et, si vous avez l’occasion de partir en vacances dans les pays chauds, profitez-en!! Ce ne sera que bénéfique pour votre santé!

coco 2 blog

Son histoire …

C’est en échouant sur les plages des Tropiques que la noix de coco a été découverte aux Caraïbes, en Afrique, en Amérique Latine, etc.
Après un long voyage par la mer, elle trouve un petit coin de sable où grandir pour donner un cocotier. Un arbre magnifique qui fait partie de la famille des palmiers (palmacées).
Eh oui!! Cette merveille aime les endroits humides et ne pousse que si la chaleur atteint au minimum les 25°C.
C’est donc un fruit exotique et tropical.

coco blog 1

Mais d’où vient-elle??

… son origine est la Malaisie!
Elle a été longtemps considérée comme une offrande aux dieux par les hindous de part ses trois yeux. Deux d’entre eux font référence à l’homme et le troisième symbolise la conscience.
Elle est tellement résistante qu’elle flotte dans les océans jusqu’à s’échouer sur une plage.
Les trois grands producteurs sont l’Inde, l’Indonésie et les Philippines.

Ses bienfaits

De nature tiède et Yang, sa saveur est douce; fluidifie le sang et fortifie le système cardiovasculaire.

Ses valeurs nutritionnelles:
Eau de coco: 20Kcal/100ml.
Fruit sec: 600Kcal/100gr.
Lait de coco: 190Kcal /100gr.

Principalement riche en AGS, elle contient très peu de protéine et un peu de sucre simple.
Elle est riche en phosphore et potassium, magnésium, fer, manganése et en vitamines dont la B9 et C.
Sa chair contient environ 11gr./100gr. de fibres ce qui n’est pas négligeable.

Pour vous désaltérer lors d’un entraînement sportif ou encore d’une déshydratation par exemple, l’eau de coco est fortement conseillée. Elle stimule vos reins. Séchées, elle régulera votre transit.

Le lait de coco peut replacer le beurre, la crème fraîche ou autres. Dans les îles, la noix de coco se déguste de différentes manières.Et on la retrouve dans de nombreuses recettes sucrées ou salées…

L’huile de coprah est excellente pour les pâtisseries mais aussi dans les plats asiatiques.

Alternez vos huiles avec l’huile de coco puisqu’elle vous apporte aussi de bons AG Essentiels dont les oméga 3 et 6.

Riche en acide laurique (TCM – triglycérides à chaîne moyenne) elle stimule le métabolisme et booste le système immunitaire (antiviral). Elle est recommandée pour les personnes souffrant de malabsorption intestinale (comme l’insuffisance pancréatique exocrine). Mais, contre indiqué pour les diabétiques.

Quelques études démontrent qu’ils ont une incidence sur la lutte contre l’Alzeimer.

Autres bienfaits:

– rebooste, donne de l’énergie

– élimine le candida, vers intestinaux, parasites
-oedèmes
– HTA
– saignement de nez
– en cas de manultrition

Elle a aussi de nombreux bienfaits cosmétiques.

L’eau de coco a même été utilisée en médecine pour sauver des vies…

😉 Attention, il est important de varier ses huiles. Ça reste une huile riche en acides gras saturés.

Cocco Tagliato 2