La consommation de café, est-elle dangereuse pour notre santé et la planète?

Je ne suis pas une accro au café. Pour la petite histoire personnelle, je n’aimais pas ça au départ tout comme le vin…
Qui n’a jamais goûter au café au lait au moins une fois pendant l’adolescence ?
Nous voyons toute notre enfance des parents boire beaucoup de café, généralement. Mais est-ce normal? Est-ce raisonnable? Pourquoi?

Puis, arrive le jour où on décide de prendre un thé ou un café au petit-déjeuner. On apprécie avec le temps. Pour ma part, c’était jamais sans un carré de chocolat ; plutôt en fin de repas entre amis, au restaurant ou autre, juste pour un moment convivial. Puis au petit déjeuner, pendant mes études pour me donner un coup de fouet en période de stress… Une belle erreur mais j’y reviendrai plus tard.

J’ai décidé de ne plus en boire. Par contre, je bois de temps en temps un déca (attention, sans solvant) au lait de coco quand j’en ai envie. Parfois, c’est tous les matins, parfois non… Je n’ai plus de grosses fatigues en journée. Je suis plus sereine. Je me sens beaucoup mieux. D’autres facteurs rentrent en jeu comme l’alimentation, l’environnement, les activités comme la relaxation et le yoga, la méditation, les gens qui nous entourent…

Nous sommes beaucoup influencés par les comportements des autres, les publicités, les marques, les cultures, etc.
Nous ne sommes parfois pas assez à l’écoute de notre corps et nos propres besoins.

Mais, revenons au café. 🙂

Savez-vous que 83% des Français consomment du café?
Les Nordistes sont les plus gros consommateurs avec 4 tasses par jour.
Nous buvons bien plus de café que nos voisins les italiens.

Changer nos habitudes de consommation de café:
  • Prendre un café est souvent un prétexte et démontre un comportement addictif selon des études récentes. « Si je prends un café ce matin, je serai plus en forme pour atteindre mes objectifs!  » ou  « Tiens, j’ai besoin de me dégourdir un peu alors je vais prendre un café pour faire une pause et mieux repartir … »  Qui n’a jamais pensé ça?!
    76% des français consomment du café sur leur lieu de travail.
  • Autre habitude que nous avons est de se promener avec un café à la main, comme les Américains.
    Si cela vous arrive, sachez que vous pouvez remplir votre mug ou votre thermos. Ils fleurissent sur les marchés et on en trouve de très jolies et bon pour notre santé. Une démarche écologique à adopter pour les accros au café ou thé à emporter! 🙂

Que ce soit pour un moment convivial, une détente, un prétexte ou encore pour une envie de découvrir un nouveau café / salon de thé, cela reste une consommation de café en plus. Essayez le thé, les infusions, les eaux aromatisées maison, les perriers tranches, les smoothies, les 100% pur jus maison ou tout simplement un verre d’eau pour mieux vous hydrater ! Vous verrez, votre corps vous en remerciera ! 😉

  • Consommez moins mais mieux. Devenez consomm’acteurs!
    La production de café est importante surtout en Éthiopie. Mais celle-ci est menacée par le changement climatique. En effet, le café doit être produit dans les hauteurs avec une température entre les 18 et 22 °C.
    Certaines recherches travaillent sur de nouvelles variétés qui pourraient résister au changement climatique…
    Le prix du café augmente et augmentera encore!
  • Pourquoi pas revenir aux traditionnelles cafetières italienne ou française. Aujourd’hui, elles sont remplacées par des machines à expresso avec capsules! Hors, c’est encore un impact environnementale important. Une cafetière électrique allumée consommera énormément pour maintenir l’eau du réservoir chaude.
    « La culture du café (y compris la production des engrais) représente l’impact le plus important : environ 55 % des émissions de CO2. La machine elle-même pèse autour de 30 % des émissions. » – Extrait d’un article sur www.consoglobe.com.
  • Et puis, pourquoi pas varier ses habitudes! Essayez le café froid ou glacé comme en Espagne, l' »affogato al café » avec de la glace à la vanille comme en Italie ou le « beetroot latte », originaire d’Australie. Vous verrez, c’est un délice! 🙂

 

A éviter:
  • Boire un café le matin à jeûn. Se réveiller le matin et commencer la journée par un café n’est pas avantageux. D’autant plus que nous sécrétons du cortisol (hormone du stress et hyperglycémiante) au réveil. La caféine va augmenter le taux de cortisol et va dérègler notre horloge interne.  Il serait plus judicieux de prendre un café plus tard dans la matinée.
  • Mettre du sucre dans votre café. Le sucre n’apportant rien de bon (voir 12 Conseils pour diminuer votre consommation de sucre) il est préférable d’éviter de sucrer votre café.
  • Boire du café lorsque nous sommes stressés ou fatigués.
  • L’expresso a un goût plus fort, plus intense puisqu’il est plus concentré. Mais il a moins de caféine qu’un café long ou allongé. Un café filtre en contient beaucoup plus. Pour faire bref, moins il y a d’eau, moins il y a de caféine.
    Le taux de caféine va dépendre également du type de café. Le café robusta contient 2 fois plus de caféine qu’un café arabica.
    Si vous l’aimez allongé et peu caféiné, il serait préférable de se préparer un expresso et de rajouter un peu d’eau.

 

Le café n’est pas non plus à bannir, il apporte de nombreux bienfaits. Tout est question de modération! 😉

Les propriétés du café : 
  • antioxydantes
  • stimulantes ( au niveau du coeur, des glandes surrénales et du système digestif)
  • aide à puiser dans nos réserves mais attention, trop de café amène à l’épuisement de nos organes
  • protecteur du cancer du côlon
  • diminue les risques de développer la maladie d’Alzheimer et de Parkinson, diabète de type 2 ou des troubles cardiovasculaires (pour le café décaféiné aussi)
  • anti-migraineux
  • effets positifs sur les calculs biliaires
  • aide à la concentration
  • utilisée en cosmétique, la caféine favorise la circulation sanguine et prévient les rides et les tâches.

Qu’il y ait de la caféine ou non, les effets sont démontrés pour la plupart des propriétés. Cependant boire trop de décaféiné sur la journée reviendrait à prendre un café normal.

L’excès de caféine engendre des troubles digestifs, acidité et troubles au niveau de l’estomac, anxiété, nervosité, fatigue, etc.
Soyez vigilant et attentif!

Restez à l’écoute de votre corps. Variez les plaisirs et consommez- le avec modération.
Ne dépassez pas 3 tasses par jour selon votre tolérance, 1 à 2 tasses suffisent! 🙂

 

&

Vous pouvez réutiliser le marc de café.
Les plantes l’adorent mais votre peau aussi. 🙂
Vous pouvez l’utiliser comme gommage avec un peu d’huile végétale (olive, coco, jojoba, etc).

 

20190320_140805

Follow Yours Feelings, 

Belle & douce semaine,
* Amandine *

L’ avocat, l’Or vert du Mexique

L’avocat, surnommé l’Or vert du Mexique, est très fortement apprécié par les Français pour son goût et ses qualités nutritionnelles.
C’est même devenu le chouchou de nombreuses recettes salées ou sucrées actuellement!
Or, sa production massive provoque des conséquences incroyables au Mexique et en Afrique principalement.

Mais d’où vient-il? Quels conséquences cela engendrent? Des questions que l’on doit se poser pour beaucoup d’aliments…

Son origine :
Famille des Lauracées, l’avocat ( Persea gratissima) est un fruit exotique qui provient d’Amérique, s’étendant des montagnes centrales et occidentales du Mexique, à travers le Guatemala jusqu’aux côtes pacifiques d’Amérique Centrale.
L’avocatier peut atteindre jusqu’à 15 mètres de haut. Une fois semé, il faut compter de 4 à 6 ans pour qu’il commence à produire des fruits L’avocat mûrit une fois tombé de l’arbre ou récolté, contrairement aux autres fruits.

Il est très apprécié dans le monde. 1.6 million de tonnes d’avocats est produit en 2015 dont 10% de la production du Mexique est distribuée en Europe.
En France, nous consommons de plus en plus d’avocats : 110 000 t par an en 2015. En 2016, on observe une augmentation de 8 %.
En trente ans, les plantations sont passées de 31 000 à 118 000 hectares, selon le ministère de l’agriculture.
Une surexploitation au détriment de forêts de pins, d’une faune et d’une sécheresse.
Le niveau des rivières baissent puisqu’il faut 1.000 litres d’eau pour deux avocats et demi! Des conséquences désastreuses écologiques…

Mais aussi des quantités hors-normes de pesticides puissants, contenant des molécules chimiques pour la plupart interdites en France sont déversés dans les champs, jusqu’à sérieusement impacter la santé des habitants alentours. Un scandale sanitaire à ne pas prendre à la légère.

Malgré cela, les productions clandestines ne cessent d’accroître au Mexique, en Afrique du Sud, au Kenya, en Israël, aux Antilles, etc.
La consommation de ce fruit vertueux augmente et se multiplie de jour en jour.


Alors, faut-il arrêter d’en consommer? Comment pouvons-nous diminuer ces impacts?

Eh bien non! L’avocat est tout de même un aliment rempli de qualités…
Prenez l’habitude de regarder la provenance de votre produit.
Issu de l’agriculture biologique,
l’avocat conserve bien mieux ses propriétés et vous ne vous empoisonnerez pas avec tous ces produits toxiques et cancérigènes.
La Corse produit des avocats bio, récoltés et mûris avec respect. 
Assurez-vous que le producteur laisse le temps au fruit de mûrir et d’accroître ses propriétés nutritionnelles et organoleptiques.
Favorisez aussi un circuit court (valable pour tous les autres produits).

 

Sa Valeur nutritionnelle :
160 kcal./ 100gr
dont 14% de lipides:
Riche en acide oléique, en acides gras mono insaturés, de vitamines dont la vit. E, vits. du groupe B, et de minéraux (potassium, magnésium, etc).
Riche en fibres (4gr./100gr.)

De nature fraîche, d’une saveur douce et amère, l’avocat est très nourrissant.

Ses bienfaits :

  • stimule les fonctions digestives
  • tonifie l’énergie génèrale, calme le coeur émotionnel
  • améliore le système nerveux
  • augmente l’acidité urinaire
  • diminue et soulage l’aérophagie, les ballonnements
  • réduit la mauvaise haleine
  • réduit le stress, la fatigue, le surménage
  • utilisée en cosmétique, l’huile d’avocat régénère et tonifie l’épiderme
  •  hydrate, nourrit et stimule le cuir chevelu
  • antivergetures (mélangée avec de l’H.E. de citron)

 

Et si vous avez la main verte, voici comment faire pousser un avocatier :

Attention le procédé est un peu plus long et un peu plus compliqué que pour les autres fruits.
– Lavez un noyau d’avocat que vous placerez dans un verre rempli d’eau et 4 cure-dents.  – Faites immerger seulement une moitié du noyau.
– Changez l’eau environ tous les deux jours pour vous assurer que certaines bactéries ne contaminent pas la croissance de la plante.
– Patientez 6 à 8 semaines.
– Lorsque les racines sortent, plantez le noyau dont une moitié à l’air libre.

Sa conservation:
L’avocat doit être 
isoler des pommes, poires et kiwis et stocké au froid (6-10 °C).
Si vous ne mangez qu’1/2 avocat, gardez l’autre moitié avec le noyau tout en rajoutant un peu de jus de citron afin d’éviter l’oxydation.
Un avocat est prêt à être dégusté lorsque sa chair est tendre et qu’il se détache tout seul. Son enveloppe ne doit pas être abîmé.

 

35102732_933657373482353_8432872809125904384_n

 

Follow Yours Feelings, 

Belle & douce semaine,
* Amandine *

12 Conseils pour diminuer votre consommation de sucre

12 Conseils pour diminuer votre consommation de sucre

Une surconsommation de sucre produit de nombreuses maladies telles que l’obésité abdominale, le surpoids, le diabète et bien d’autres problèmes.

Il est donc important de faire attention à ce que l’on mange, aux produits que l’on achète.

Le sucre et ses autres produits dérivés (voir la liste du dernier article) ne doit pas dépasser 5 à 10% de vos apports, sur la journée.

Voici quelques conseils pour diminuer votre consommation de sucre:

– Lisez les étiquettes. S’ils contiennent du sucre, n’achetez pas ce produit. Vous trouverez bien une autre marque selon le produit, qui n’en propose pas dans la liste des ingrédients (sauce, conserves, charcuteries, etc).

– CUISINEZ. Il faut mieux faire ses sauces, ses repas et gâteaux soi-même. Parce qu’en plus d’avoir du sucre dans les produits industriels, il y a des additifs, des conservateurs et autres produits dangereux.

– Préparez à l’avance certaines recettes. Par exemple, préparer vos pancakes maison et les congeler. Le jour où vous aurez envie de faire un bon petit déjeuner ou un goûter gourmand et que vous n’avez pas le temps, vous n’aurez qu’à décongeler et réchauffer.

– Congelez les fruits et légumes de saison de votre cueillette. La congélation des fruits cueillis à maturité préserve les nutriments et les vitamines. Si une envie de fraise vous prend en plein hiver, vous pourrez facilement et sainement vous faire plaisir.

– Mangez des fruits et légumes frais de saison, local et/ou bio.

– Remplacez la confiture et le beurre par du beurre de cacahuète ou tahin et des fruits frais, en compote sans sucre ajouté ou en coulis, si vous êtes des fans du petit déjeuner classique français.

– Choisissez un miel pur provenant par exemple d’un producteur près de chez vous en vous assurant de sa composition. De nombreux miel industriel ou pas contiennent du glucose.

– Stop au jus de fruits. Consommez des smoothies 100% fruits, ou des jus 100% pur jus et sans sucre ajouté.

– Achetez vos yaourts ou autres nature, sans sucre ajouté. Vous pouvez tout simplement y rajouter des fruits, de la vanille, de la cannelle ou quelques morceaux de chocolat noir 100%.

– Préférez le chocolat noir min. 70%, voire 100%. Le chocolat au lait et le chocolat blanc sont beaucoup trop sucrés.

– Remplacez vos boissons sucrées par tout simplement de l’eau! Buvez tout au long de la journée.
Vous pouvez remplacer par des infusions, du thé vert mais non sucré.

– Ayez un but! Avoir un objectif sur le long terme peut vous aider (améliorer votre santé, retrouver votre énergie, un bien-être, perdre du poids, avoir une alimentation équilibrée et variée, consommer moins, manger bio & en favorisant les producteurs locaux, etc etc).

Faites vous un plaisir sucré une fois de temps en temps dans la semaine si besoin. Choisissez un jour si vous n’arrivez pas à vous y tenir au début. 😉

Follow Yours Feelings,

Bon week-end!

* Amandine *