AUT VS CANCER

Bien que la définition n’est pas précise et est revue régulièrement, les Aliments Ultra-Transformés (AUT) contiennent au minimum 5 ingrédients tels que des graisses, du sucre, du sel, et surtout des additifs non utilisés en cuisine domestique, destinés à imiter les propriétés naturelles des aliments bruts ou à masquer des saveurs non désirées.

La classification Nova, d’origine Brésilienne, est la plus utilisée et a popularisé le concept des aliments ultra-transformés (AUT).

Etant la source de 50 à 90 % des nutriments dans les pays d’Europe Centrale et du Nord, il est bien difficile de limiter sa consommation et les dégâts.

C’est bien connu, les additifs, les conservateurs, les édulcorants, les huiles hydrogénées, amidons modifiés, sel (nitrites),… ont un fort impact sur notre état de santé.

Ces produits sont aussi riche en graisses, en sucres, et pauvres en fibres, vitamines et minéraux. Ils contiennent aussi des polluants comme le bisphénol A.

Selon une étude de 2018 (Nutrinet-Sante), et en prenant en compte la classification NOVA qui regroupe plus de 3000 aliments, une augmentation de 10% de sa consommation d’AUT est associée à une augmentation de 12% du risque global de cancer dont 11% pour le cancer du sein.

Vous l’aurez compris, consommer quotidiennement, ces produits nous rendent malades!

On peut rajouter aussi selon plusieurs études, une augmentation de l’obésité, des dyslipidemies, du diabète, des maladies chroniques,… chez les enfants et les adultes.


Que faire?

Voici quelques infos qui je le souhaite te guideront vers une alimentation plus saine, variée, vivante et qui élève le taux vibratoire.

• Privilégier le fait-maison.

• Devenir plus conscient de ce que l’on met dans son assiette.

• Limiter leurs achats à 1 fois par semaine ou plus pour débuter si vraiment ils sont très présents dans votre alimentation. Step by step.

• Consommer de facon durable, éthique, chez les petits producteurs,etc.

• Faire le point et revoir ses habitudes alimentaires.

•S’informer, bien s’entourer, se faire aider si besoin.

• Passer à l’action.

• Adopter une alimentation variée, vivante, vibrante.

Dans les années 70/80, les publicités ne parlaient que de ça. Miam les plats tous prêts! Plus rapides et évidemment qui s’adaptent avec notre mode de vie actuelle. (Enfin ça c’était avant le confinement). 🙂
Aujourd’hui, nous n’avons un peu de recul. Et bien d’autres études, livres, chercheurs, docteurs, etc en parlent. .
Fais ta propre opinion. Informe-toi!

Diminuer ce genre de produits, c’est aller vers l’amour de soi et des autres.

Si tu ressens cet appel, seulement si, réserve ta séance découverte pour découvrir l’alimentation qui te convient, aller vers le changement et gagner en autonomie.

Ensemble, allons vers de nouvelles habitudes.

Je te souhaite un doux week-end,

With Love &Gratitude,
Amandine 🌿