Coulant au Chocolat de Pâques

Trop de chocolat de Pâques ?!
Faites des fondants, des crumbles, des porridges, des moelleux ou encore des chocolats chauds !

On a décidé de casser un œuf avec mes loups pour un super fondant, gourmand et réconfortant !

J’ai rajouté du choco dessert italien (ici 50%) à l’œuf de pâques au chocolat « fondante » ( qu’ils nomment chocolat noir mais c’est hyper sucré alors je dirai en dessous de 50% et sans lait). ✨

Retrouvez la recette en vidéo sur Instagram par ici.

La recette, sans gluten, sans lait, sans sucre ajouté si on veut :

. Au moins 200gr de Chocolat noir dessert ( ou oeufs de pâques + chocolat dessert )
. 10 c.às. Huile d’olive (parfumée et légèrement piquante)
. Sel
. 1/2 c.àc Levure
. 2 Œufs
. 8 c.às Farine de riz

Préchauffer le four à 200°C.
Faire fondre au bain-marie le chocolat et l’huile.
Rajouter hors du feu, la farine, les œufs, le sel et la levure.
Bien mélanger.
Cuire 5/10min au four à 180°C.

& Dégustez !

Et vous, trop de chocolat ce week-end ?

Une alimentation consciente et saine, c’est aussi manger du chocolat ou des desserts bien trop gourmands 😉

A bientôt !

Plus de recettes gourmandes, par ici!
Apprendre à mieux se connaître et trouver son alimentation

5 Choses à faire au printemps pour cultiver ses essenc.iels

Nous sommes entrés dans une nouvelle énergie plus Yang. Le Printemps nous pousse à aller vers les autres, se relier, déclencher de nouvelles rencontres, déployer ses ailes et passer à l’action.
Il y a 3 jours, nous étions dans la Nouvelle Lune en Bélier. Une Lune transcendante qui est venue nous connecter à cette part Yin à l’intérieur de nous, à notre énergie féminine sacrée pour ensuite trouver l’équilibre avec notre masculin sacré. Aujourd’hui, on rentre dans cette énergie plus masculine de l’action, du mouvement.
Mais, je pense qu’il ne faut pas oublier que la saison du printemps nous amène dans cette quête d’un juste équilibre

J’ai eu envie de vous proposer quelques conseils qui me guident au quotidien. Des conseils que vous pourrez retrouver aussi dans le challenge « Au Printemps, mes Essenc.iels! ».

5 conseils à faire au printemps pour plus de vitalité et cultiver le minimalisme

  1. Planter des graines : fraise, avocat, poivron, céleri, salade, ortie, soucis et autres fleurs comestibles…
    Replanter vos fruits et légumes.
    L’année dernière, j’avais commencé quelques pousses avec mes enfants : haricots, herbes aromatiques, avocats… J’avais fini par avoir plus d’une dizaine d’avocat.
    Bon avec le déménagement et changement de terre, cata ! J’avais essayé de les récupérer, d’en tailler quelques uns et/ou d’en replanter mais certains n’ont pas tenu, je l’avoue. Ce qui est aussi splendide, c’est qu’un des avocats en fin de vie a relancé une nouvelle pousse ce printemps !
    Si vous avez besoin de plus de conseils pour les avocats, je peux maintenant vous en dire plus, j’en serai ravie. Peut-être que cela pourrait faire le sujet d’un prochain article, qu’en dites-vous?!

    Cultiver son jardin est une expérience magnifique!
    Bien plus qu’un chemin vers l’autonomie et une alimentation plus saine,
    s’en découle la reconnexion à la patience, à la nature, à l’amour inconditionnel, à la sagesse, à la reconnexion aux besoins primaires.


    Les observer grandir nous apprend beaucoup sur nous même également.
    Et c’est très ludique pour les enfants !
    Si vous avez des enfants en bas-âge, ils vont adorer !
  2. Lire un livre en journée… Faites une pause lecture !
    Choisissez un livre que vous aviez tellement envie de lire ces derniers temps.
    Prenez ce temps chaque jour au soleil, en terrasse ou dans votre sofa avec une tisane !
    En lisant, on revient à l’instant présent ! On lâche les pensées et le mental trop en action.
    Cette pause peut faire beaucoup de bien lorsqu’il y a un peu de brouillard mental, de préoccupation et de stress. On se met dans une bulle pour un court instant. C’est aussi important à mon sens. Se reposer, faire quelque chose de méditatif pour mieux rebondir et avancer dans cet espace yang.
  3. Ecrire, créer, innover !
    Faites de la place à votre créativité, chaque jour ou quelques heures dans la semaine !
    Cela peut-être peindre, débuter un cours de dessin, écrire un roman, écrire sur un blog, pratiquer l’écriture intuitive ou encore créer de nouveaux objets naturels.
    A cette période, j’ai envie de redécorer la maison, de créer avec des matériaux naturels.
    Il est essentiel de libérer de l’espace pour ces moments de création.
    Pourquoi pas créer un vision board?! Des bijoux, des bougies,…?!
    Osez ! Vous verrez comme cela fait du bien.

    Je serai ravie de lire vos passions et créations du moment, n’hésitez pas à m’écrire en commentaire!
  4. Trier, jeter, donner.
    Qui n’a pas entendu parler du grand ménage de printemps?!
    Ou encore de Marie Kondo, la reine du rangement !
    Pièce par pièce, observez ce qui vous pèse et vous encombre.
    Vous pouvez créer une To Do List afin de vous aider et ne rien oublier. Cela peut aider aussi si vous souhaitez le mettre dans votre planning de la semaine.
    L’idée est de faire du tri tout en respectant vos besoins et vos envies ainsi que votre définition à vous du minimalisme et de vos essentiels.
    Faites de la place pour un mental plus apaisé et des émotions agréables.

  5. Débuter une meilleure hygiène de vie et une alimentation plus saine.
    Qu’avez-vous envie d’être et de faire?
    Quels aliments et habitudes de vie vous fatiguent?

    Recréer des journées et des repas qui vous conviennent. Rien de mieux que ces semaines à venir pour prendre soin de soi en intégralité.


    Voilà, j’espère que ces petits conseils vous guideront vers un printemps plus aligné et synonyme de joie !

    Si vous souhaitez aller plus loin ou réserver une séance holistique ou encore débuter un accompagnement mensuel, écrivez-moi par ici.
    Je serai ravie de vous guider vers un réel changement et votre mieux-être !

A bientôt !
Amandine.

Des recettes à découvrir
Booster sa capacité d’autoguérison par les soins
S’initier au LaHoChi en Avril
Me suivre

Le souffle de la vie

As-tu déjà entendu parlé du QI / Chi, du Prana ou encore du Mana? Peut-être du Souffle de la vie ?

On peut l’appeler l‘intelligence de vie ou la force de vie
Peu importe le nom que l’on lui donne, il s’agit de l’énergie vitale.
Faisons un point sur ce qu’est l’énergie vitale, le pilier de nombreuses médecines.

Selon les médecines traditionnelles, naturelles et douces, c’est l’essence même de la vie.
On peut parler aussi de vitalité.
Tout est vibration et énergie. Je pense que vous m’entendez souvent le dire.
Donc, la matière est « constituée » de la force vitale.
Les animaux, les plantes, les cristaux possèdent une énergie vitale, par exemples.

Notre énergie/force vitale est influencée par notre mode de vie, notre alimentation, notre hygiène de vie, nos entourages, nos pensées, nos émotions…
L’énergie vitale peut-être déséquilibrée. Sans une bonne énergie vitale, il est plus compliquée d’être en bonne santé.
Une énergie faible influencera aussi notre organisme, notre mental et notre moral…
Un cercle qui peut devenir vicieux.

Il existe des indicateurs comme la digestion, son énergie au réveil ou encore sa mesure.
Le taux de sa vitalité et le taux vibratoire permettent de savoir notre état de santé actuel.
Nous devons cela au radiesthésiste André Bovis qui a fait des recherches au début du XXème siècle. Il a créé l’unité de Bovis qui permet de définir le taux vibratoire d’une personne, d’un objet, d’un lieu ou encore d’un aliment.
Je t’en dis un peu plus dans cet article à ce sujet.

Lors des séances, il m’arrive de mesurer le taux vibratoire. J’ai pu constater une belle élévation après les soins énergétiques.
Les méditations et une meilleure hygiène de vie élèvent aussi notre taux vibratoire.
Découvre par ici quelques conseils pour booster ton énergie !

Cultiver son énergie ne s’apprend pas du jour au lendemain.

Nous sommes tous uniques et nous avons tous des besoins différents.
Lorsque l’on trouve ses propres clés, il devient plus simple d’équilibrer son énergie.

Les accompagnements holistiques individuels et de groupe vous guident sur ce chemin.
J’ai à cœur de vous transmettre des clés mais surtout de vous aider à trouver les vôtres pour une vie harmonieuse.

Lumineux week-end,
Amandine.







Le Moringa, un superaliment pour pimper vos desserts mais pas seulement!


J’ai découvert le Moringa cette année et depuis, je ne m’en lasse plus. Dans les smoothies, dans les veg’milk-shakes, en thé, en salades, en accompagnement (feuilles cuites ou crues), en sauce, dans les petits pots de crème, bref, le moringa pimpe les desserts veggies (ou non) et vos repas !
Ici, je vais vous dévoiler quelques vertus du Moringa.

Le Moringa est une véritable panacée. Il est utilisé depuis des siècles dans la médecine ayurvédique mais aussi dans de nombreuses cultures asiatiques et amérindiennes. On l’utilise aussi dans les cas de malnutrition sous différentes formes.


Mais d’abord, c’est quoi le Moringa?
Il s’agit d’un arbre que l’on retrouve dans les pays chauds plus particulièrement. On peut utiliser son écorce, ses graines, ses gousses, ses feuilles et ses racines. Il paraît que ses fleurs blanches parfument délicieusement.
Vous retrouverez plus souvent des feuilles séchées réduites en poudre dans les commerces (poudre, gélule / complément alimentaire) mais aussi des huiles.

Le Moringa est appelé l’« arbre de vie ».

D’un point de vue nutritionnel, le Moringa est extrêmement riche. C’est une des plantes les plus nutritives !

On va retrouver de nombreuses vitamines en grande quantité dont les vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, et même la B12), les vitamines liposolubles A, D, E et K (celles que l’on retrouve dans les poissons gras et autres aliments gras car sont solubles dans les graisses et, qui sont aussi indispensables au bon fonctionnement de notre organisme), de la vitamine C.
Egalement riche en minéraux (Calcium, Sélénium, Potassium, Magnésium, Fer, Chrome, Fluor, Cuivre, Zinc, etc), riche en polyphénols et flavonoïdes (antioxydants) mais aussi en acides aminés essentiels, on peut donc dire que c’est une véritable panacée pour notre corps.

Il y a 7 fois plus de vitamines C que dans une Orange, 4 fois plus de vitamines A que dans les carottes, Plus de Potassium que dans les bananes, Plus de Calcium que dans le lait, bref un super-aliment !

Quelques autres bienfaits de cet arbre médicinal « arbre de vie » :

  • booste le système immunitaire, renforce le système de défenses naturelles
  • booste la vitalité
  • anti-inflammatoire
  • renforce le système cardio-vasculaire, régule le taux de CH, la pression artérielle…
  • lutte contre la fatigue, l’anémie, la fatigue chronique
  • lutte contre le diabète
  • renforce les phanères : ongles, cheveux…
  • diminue l’eczéma, psoriasis et les démangeaisons
  • super antioxydant! Lutte contre les radicaux libres : renouvellement cellulaire, lutte contre la vieillesse cutanée, revitalise la peau, mémoire…
  • booster des fonctions cognitives
  • stimule la libido masculine
  • renforce la production de testostérone, l’endurance
  • lutte contre la constipation grâce aux fibres
  • améliore la sensation de satiété
  • lutte contre le cancer : prévient le développement de cellules cancéreuses
  • a des propriétés diurétiques et détoxinantes


Contre-indications :
Il vaut mieux éviter les racines pour les femmes enceintes car il y a une substance toxique. Sinon, vous pouvez la consommer bio de préférence sous toutes ses formes (les feuilles entières en salade, quelques graines par jour par exemples) et en cure. En consommer régulièrement vous permettra de recouvrir vos manques s’il y en a, certaines carences mais surtout de maintenir un bon état de santé.
Pour cela, 1 à 2 c.àc. suffisent par jour.
Bien-sûr, comme tout superaliment, il est important d’en avoir une consommation raisonnable, en plus d’une alimentation équilibrée et saine.

En cure, il est préférable de le faire aux changements de saison comme à l’automne pour prévenir des maux de l’hiver par exemple.

Il est préférable de consulter un professionnel de santé si l’on souhaite en faire une cure ou demander un avis.


S’exposer au soleil, bon ou mauvais?

Hiver comme été, s’exposer au soleil apporte de rééls bienfaits.
Mais quels sont-ils? Peut-on remplacer la vitamine D par 10min. au soleil?
Quels sont les effets des rayons du soleil sur notre organisme? Qu’est-ce que le capital santé?
Nous allons voir tout ça ensemble dans cet article.

On le sait tous et on le ressent tous, lorsqu’on s’expose au soleil, on commence par faire le vide. On se reconnecte. Les pensées plus sombres sont remplacées par de belles pensées positives. On sourit. On se ressource. On se détend.
Faire des bains de soleil apporte un bien-être exceptionnel.

Les bienfaits du soleil sur notre organisme

Le soleil, un puissant synchronisateur du rythme biologique sur l’organisme .

En passant par la rétine de l’oeil et la peau, il nous guide et nous aide à rester en bonne santé. Il est indispensable!
L’exposition au soleil augmente la sécrétion de mélatonine , l’hormone du sommeil.
En résumé, une bonne dose de soleil en journée permet une sécrétion de mélatonine en fin de journée et par conséquent de s’endormir et retrouver un sommeil récupérateur.

Mais sais-tu que la lumière le soir va retarder voir empêcher cette sécrétion ?!
Nous devrions nous exposer le matin à la lumière et finir la journée au rythme du soleil. Lorsqu’il se couche, notre organisme est prêt à s’endormir (si tout va bien, cela va dépendre d’autres facteurs et de votre état de santé) . C’est pour cela qu’il va falloir limiter voir supprimer la lumière artificielle et préférer les bougies le soir.
On évite donc les écrans : téléphone, ordinateur, TV. le soir mais plutôt lecture, écriture, temps en famille, temps pour soi, yoga du soir, méditation, tisane,…

Pour favoriser un bon sommeil, utilise la lumière bleue ou dit le filtre bleue sur les écrans et surtout le soir !
Ce qui permet de diminuer les effets négatifs et ses impacts sur ta santé.

Ce qui est aussi intéréssant, des études ont démontré que la couleur de la lumière a un impact sur notre apprentissage. La lumière orange, par exemple, stimule et aide à mieux réaliser une tâche que la lumière bleue.

En résumé, la lumière joue un rôle sur notre cycle veille/sommeil. Il est donc important de la prendre en compte.

Autres bienfaits : 

  • Nécessaire à tous les processus de fonctionnement du corps et métabolismes notamment le fonctionnement du système CV – Cardio-Vasculaire et du SI. C’est un des meilleurs moyens de renforcer le système immunitaire, surtout chez des personnes epuisées et fatiguées!

  • Intervient dans la mémoire, la température,…

  • Les rayons UV favorisent la synthèse de vitamine D qui participe à la fixation du Calcium  et du phosphore sur les os. Indispensable contre le rachitisme et l’ostéoporose et la croissance!

    Mais aussi … Il faut savoir que la vitamine D est essentielle pour l’activation du gène qui joue sur la detoxification intestinale, et bien d’autres. S’exposer au soleil, active la détox! 
    Optimiser ces moments là!

  • Les maladies de peau également sont améliorées comme le psoriasis et l’eczéma, par exemples.

  • L’acné s’en voit amélioré, également, mais attention à une poussée inflammatoire en automne! Il faut prendre soin de sa peau dans tous les cas, tout au long de l’année.

  • L’exposition au soleil diminue l’hyperactivité!

  •  Lutte contre la dépression! Elle joue sur notre moral. En effet, c’est la sérotonine (un neurotransmetteur ) qui est sécrétée dans ce cas. Elle intervient dans la régulation de l’humeur, l’appétit, le sommeil.


Un rayon de soleil?! Penser à une promenade, à méditer au soleil, à un tour en vélo,…  
Exposer essentiellement ses avant-bras, jambes, son visage et cou.

Profiter du soleil ! Les effets sont extraordinaires ! Le soleil nous recharge. Sans lui, on serait bien bouleversé!
15 à 30 min. d’exposition au soleil est suffisant pour en avoir les bienfaits, sous les rayons UVB, selon les dermatologues et les études.
Une exposition trop prolongée améne à des maux de tête, coups de chaleurs : nausées, étourdissements, …

En été comme en hiver, on pense a s’hydrater avec des fruits & légumes frais, boisson aromatisée naturelle sans sucre à base de fruits et/ou de plantes, tisane, eau!



Les petites astuces :
– Utiliser de l’Aloe Véra pour votre peau matin & soir et surtout après un coup de soleil.
– Penser à l’argile verte en cas de coup de soleil, piqûres, etc.




Focus sur La Luminothérapie

Depuis quelques années, la luminothérapie a vu le jour.
Selon des nouvelles recherches, « la lumière du soleil est bénéfique pour nous protéger contre l’obésité, les crises cardiaques ou encore les accidents vasculaires cérébraux. »
Il réduit l’obésité et a une action bénéfique sur le diabète de type 2, diminue la tension artérielle.

Le manque de soleil est bien plus néfaste que le tabagisme et c’est prouvé!

Les personnes âgées et toutes personnes ont besoin du soleil!

Nous sommes des êtres vivants humains ayant besoin de soleil pour vivre en pleine santé!

La seule chose, éviter de vous exposer aux heures où le soleil est à son maximum! Selon les endroits, cela peut varier mais en général, disons de 12 à 16h.



Bronzage VS Cancer & maladies de peau 


L’exposition comme le bronzage excessif n’est pas trop bon pour la peau! Tâches brunes, cancer peuvent se dévoiler par la suite.Les mélanocytes situées dans l’épiderme (1ère couche de la peau) protègent contre les rayons du soleil. Mais un coup de soleil voire une photo-toxicité puis sur le long terme un photovieillissement cutané amenant à une immunosupression pouvant aboutir à un cancer cutané peut être possible.

« D’après le Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC), une courte exposition
solaire l’été, d’environ 5 à 10 minutes, deux à trois fois par semaine des avants bras et du
visage est suffisante pour produire la quantité de vitamine D nécessaire à l’organisme et d’en
constituer les réserves dans les graisses corporelles « 

Attention aux cabines de bronzages qui maintenant sont reconnus comme cancèrigènes. D’ailleurs autrefois, le bronzage était signe de richesse, réussite et bonne santé. Avoir une peau halée, bronzée était bien vu.

L’Autodépistage reste essentielle! Le cancer de la peau est sombre.



Bien se protéger du soleil 

Il est nécessaire de se protéger contre le soleil.
Un coup de soleil sur un enfant pourrait avoir des conséquences sur le long terme.
Protégez-vous & vos petits loups!

Crème de qualité la plus exempte possible de produits nocifs et toxiques, à indice 50 pour les enfants, tee-shirts, casquettes, chapeaux, photoprotection vestimentaire pour limiter au maximum les effets des rayons UV. 

A noter : Les rayons : UVA, UVB et UVC se différencient par leurs longueurs d’ondes et leur capacité à traverser certains milieux. Plus la longueur d’onde sera élevée, plus leur pénétration au travers de la peau sera profonde.

Lorsque votre ressenti est désagréable, il n’est plus nécessaire de s’exposer au soleil. 
Il est donc important de s’écouter !

 

Le capital soleil, c’est quoi?

Le capital solaire ou capital soleil correspond à la quantité totale de rayons du Soleil que chaque individu peut recevoir tout au long de sa vie sans risque de développer un cancer de la peau. Il est différent selon les personnes, selon le type de peau, l’environnement, le mode de vie.

Le capital soleil dépend de la couleur de la peau ( très sensibles au soleil, les phototypes clairs (phototype I) ont un capital très faible), des habitudes de protection et d’exposition, des antécédents ( ceux qui ont eu de multiples coups de soleil pendant l’enfance voient leur capital soleil diminuer au fil des années), de l’environnement.
Le stress, le tabac et une alimentation pauvre en antioxydants contribuent à l’assèchement de la peau alors moins apte à bronzer. 

 

On n’oublie donc pas de penser à une alimentation variée, équilibrée, saine et pleine de vitalité!


Le soleil contribue à ta santé! Ne le néglige pas 😉

Avec Amour & Gratitude,
Amandine.